Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ON EN EST LÀ :

Le Blog de Jérémy Manesse

Pages

Publié par Jérémy Manesse

J'espère que vous noterez le bel effort : Les nouveaux iPhone étaient sortis depuis plus d'un mois et je n'avais toujours pas craqué. Il faut dire que les temps sont un peu difficiles, financièrement parlant (attention, problèmes de riche inside) : On a beaucoup de mal à vendre notre maison... à la faire visiter, même. On est apparemment pile dans le créneau où les gens n'achètent pas (entre 200 et 250 000 euros) et on n'a plus de locataire depuis janvier dernier. Ce qui fait que depuis le début de l'année, en plus de notre copieux loyer parisien, on a le remboursement de la maison à sortir, et les dernières mensualités des impôts en cette fin d'année qui ont été gonflées aux hormones puisqu'on jouait tous les deux dans aPhone l'année dernière, tite chérie et moi. Alors que cette année, ben, c'est beaucoup plus calme, traductions de comics mises à part. Ce qui m'amène à dire, d'ailleurs, que parmi toutes les réformes repoussées sine die par le pouvoir en place, c'est bien la réforme fiscale que je regrette le plus : Un prélèvement à la source sous forme de fusion de la CSG et de l'impôt sur le revenu, tel que préconisé par Camille Landais et Thomas Piketty dans leur bouquin "Pour une Révolution Fiscale", j'aimais beaucoup l'idée. Et si on met de côté les détails d'assiette qui auraient certainement divisé, j'ai du mal à comprendre comment on peut être contre le prélèvement à la source, qui est facteur de sérénité et qui combat l'endettement. Parce que pour des professions comme la nôtre, c'est souvent très compliqué de payer les impôts de l'année où on a bien bossé l'année où on est au régime sec. Et on sait à quel point les artistes sont de bons gestionnaires. Apparemment, l'argument des syndicats, c'était "les employeurs n'ont pas à connaître la situation financière de leurs employés". Vu que ce sont eux qui font leur fiche de paie, j'ai du mal à trouver ça pertinent, comme argument.

Mais oui, je suis d'accord, ça fait énormément de digressions pour un premier paragraphe. Toujours est-il donc qu'en attendant d'avoir vendu cette fichue maison qui est pourtant bien jolie (tiens, vous pouvez la voir sur ce site, si vous voulez... sachez qu'on espère plus le prix indiqué, hein, on peut très largement négocier), j'en profite pour faire un peu de tri chez moi et récupérer un peu de sous. J'ai donc un vidéoprojecteur à vendre, un Sony VPL-VW50, dont je parlais dans l'un de mes tous premiers articles. La lampe doit être aux deux-tiers, trois-quarts de sa vie, il tient encore très bien la route, les deux soucis c'est qu'il y a pas d'écran vendu avec et qu'il faudra venir le chercher. Si quelqu'un le veut pour 800 euros (négociables), il y a un formulaire de contact en haut de cette page. Pour info, je crois qu'une lampe neuve vaut 200-300 euros.

Et puis, j'ai enfin compilé une liste (pas encore exhaustive, mais ça avance) des comics que j'ai à vendre, vous pouvez donc utiliser le même lien pour me demander la liste et faire vos courses, comme certains l'ont déjà fait. Le principe est simple : Vous me dites ce qui vous intéresse, je vous fais un prix de gros, on négocie. Premier arrivé, premier servi.

Donc voilà, bien que très tenté par l'iPhone 6 Plus (c'est marrant comme il y a dix ans on voulait les portables les plus petits possibles, et maintenant, on revient à la taille des Bi-Bop), c'était pas vraiment le moment de faire des folies.

Et puis avant-hier, mon iPhone 5 est mort. Mais vraiment, genre crise cardiaque, alors qu'il était branché sur le secteur. Le brancher et le débrancher ne fait rien. Appuyer sur les deux boutons en même temps non plus puisque j'ai eu la chance de tomber sur le lot où le bouton de verrouillage est défectueux.

(Pour info et si vous êtes dans le même cas, les Apple Store proposent normalement toujours la réparation gratuite de ce défaut, il faut juste vérifier que votre iPhone 5 est éligible sur la page suivante. Et puis pour ceux qui ne veulent pas être privés de téléphone le temps de la réparation, il y a un moyen de contourner le dysfonctionnement. Il faut activer "l'assistive touch", un triple-clic du bouton home permettant ainsi de créer un bouton virtuel, comme indiqué ici. Ne me remerciez pas, c'est tout naturel.)

Mais bon, comme quoi le mien avait vraiment la poisse, le voilà mort mort, au bout d'à peine deux ans. L'Apple Store, hier matin, m'a confirmé après une heure et quelques d'attente (mais ils sont tous très gentils, hein, d'autant que la plupart de leurs interlocuteurs sont de très mauvaise humeur) que c'est même pas la batterie qui est morte, mais la carte-mère. Tout ce qu'ils peuvent me proposer, c'est l'échange de l'appareil contre un iPhone 5 neuf, pour 250 euros. Et bon, quitte à sortir ce genre de somme, autant prendre le nouveau joujou en utilisant mes points chez Bouygues.

Alors apprécions ensemble l'ironie de se retrouver à redonner 500 boules à Apple alors que le précédent investissement du genre s'est transformé comme par magie en brique inutile et très très chère. Mais voilà, le vrai truc malin d'Apple, ça a été les applications. Je dois avoir pour quelques centaines d'euros d'applications (utiles, oui oui) sur mon téléphone, qui sont définitivement perdues si je n'ai pas de téléphone Apple. Un exemple à la con, en cette fin de mois (avec son lot de virements à faire et de loyers à verser), je ne peux plus me connecter à ma banque sans mon téléphone (merci, les Secure Key) et l'alternative est donc d'aller à la banque à chaque fois que je veux faire un virement (qu'ils vont me faire payer, en plus, vu qu'il faut qu'un type appuie sur un bouton) ou d'attendre qu'ils m'envoient un petit boitier qui peut mettre des semaines à arriver, connaissant les zouaves.

Quand on parle de clients captifs d'une marque, je ne sais pas si on parle d'une captivité aussi littérale.

Enfin voilà, je me retrouve, un peu honteux, avec le nouvel iPhone 6 Plus, que je suis bien content d'avoir mais pas très fier d'avoir acheté. Encore une victoire pour l'obsolescence programmée... J'espère que je saurai éduquer mes enfants pour qu'ils soient un peu moins faibles que notre génération concernant ces conneries.

aPhone, le retour (version 6 Plus)

Commenter cet article