Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ON EN EST LÀ :

Le Blog de Jérémy Manesse

Pages

Publié par Jérémy Manesse

En transition

Est-ce que ça vous est déjà arrivé d'être dans une phase de transition blindée d'incertitudes, métaphysiques et financières, avec beaucoup de bonnes choses pointant à l'horizon, mais un horizon qui parfois semble dangereusement lointain, tant les jours, les semaines, les mois qui vous en séparent paraissent semées d'embûches ?

Oui, sûrement, c'est le genre de situation qu'on traverse tous à un moment ou à un autre. Mais fêtant mes quarante ans un peu plus tard dans le mois, l'aspect "croisée des chemins" de ma vie actuelle en est, forcément, exacerbé.

(Ironie du sort, anecdote au passage, l'avant-première d'Avengers : L'Ère d'Ultron a lieu le soir de mon anniversaire. J'y suis invité. Et je ne peux pas y aller parce qu'on part une semaine en Bretagne avec ma petite famille. Non, mes invitations ne sont pas disponibles au plus offrant, désolé.)

Globalement, ça va très bien. Le petit Loki est adorable la plupart du temps, le grand Merlin est un super grand frère, la femme de ma vie est toujours la femme de ma vie, et je travaille d'arrache-pied au montage de ma prochaine pièce, qui se présente sous les meilleures auspices. Une équipe entièrement et unanimement merveilleuse, une super ambiance sur les répétitions, et un spectacle ("MAMANS", ça vaut toujours le coup d'être répété, et rejoignez-nous sur la page Facebook, on vous prépare plein de surprises dans les mois à venir) dont le thème et le parti pris semblent résonner pas mal auprès de tous ceux à qui on en parle, en tout cas bien plus et bien plus tôt que pour mes précédentes pièces, qui n'avaient pourtant pas été des fours. Il est bien périlleux d'envisager si tôt un succès (on commence fin septembre), mais disons en touchant du bois que les étoiles semblent particulièrement bien alignées pour ce projet.

Et pourtant... eh bien, en attendant que le spectacle soit monté, je suis dans une situation financière plus incertaine qu'elle ne l'a été pour moi depuis bien longtemps, l'état des fréquentations des théâtres en général, et l'ambiance interne dans notre théâtre en particulier, sont... moroses, pour rester modéré. Et Loki est malade depuis deux jours et nous fait des nuits sympathiques, ce qui accentue forcément les angoisses. Oui, l'horizon semble plutôt radieux, mais c'est difficile de ne pas avoir de temps en temps un petit doute quant à notre capacité à encaisser le gros grain qui nous sépare de cet horizon.

Alors dans ces cas-là, le plus sage est sans doute d'en profiter pour faire un gros tri dans ses dépenses et dans sa gestion, et de se débarrasser des mauvaises habitudes prises quand la situation était plus confortable. Ai-je vraiment besoin de cette carte UGC Illimité alors que je vais au cinéma deux fois par an ? Sans doute que non. Et de ce passe Navigo annuel qui m'évite surtout d'avoir à acheter régulièrement des tickets ? À dégager. L'abonnement aux Années Laser, alors qu'on n'a plus le temps de regarder des films ? Au revoir. Ça n'a pas l'air, mais on fait assez rapidement de belles économies ! Et puis je vends encore des BDs sur eBay, tiens !

C'est aussi l'occasion de faire un point sur sa vie professionnelle, et de déterminer plus précisément ce qu'on souhaite pour l'avenir, et dans quelles conditions. Côté traduction de comics, ça se passe très bien, pas de raison de toucher à ça... mais côté théâtre, une fois l'aventure de "MAMANS" lancée... Eh bien, mon esprit vagabonde.

Et puis j'en ai profité, sur l'impulsion de ma chérie, pour changer de banque, et quitter à moyen terme HSBC, la banque de tous les scandales. Me voici au Crédit Coopératif, une banque associative à l'éthique bien plus respectable et transparente. Vous vous dites sans doute "ça reste une banque", même si vous avez vu les pubs, mais... eh, une banque qui verse quelques centimes à une bonne œuvre à chacune de vos transactions, c'est déjà la preuve d'un autre état d'esprit. Et les conseillers n'ont pas l'air de changer tous les deux mois, ça change, aussi. Et je me retrouve à faire de la pub pour une banque, moi, ça devrait vous intriguer aussi.

Alors voilà, je me dis qu'une telle période doit me servir à être plus raisonnable à l'avenir, et en tout cas à prévoir les coups durs un peu plus à l'avance. C'est marrant, parce que depuis onze ans qu'on est ensemble, j'ai en quelque sorte appris à ma chérie à claquer des sous, et elle m'apprend à être prévoyant. C'est gagnant-gagnant, comme couple, ou bien ? :)

Commenter cet article