Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ON EN EST LÀ :

Le Blog de Jérémy Manesse

Pages

Publié par Jérémy Manesse

L'ami des super-héros

Ce matin, j'ai déposé mon petit gars de cinq ans et demi à la gare. Merlin est parti pour une semaine en classe verte (oui oui, ils font ça tôt dans son école) et, même si Loki peut largement demander autant d'attention que deux enfants, ça devrait me permettre de prendre un peu d'avance dans le travail, puisque me voilà très à jour, pour la première fois depuis... mwahaha, un paquet de temps.

Pour ceux qui me découvrent, ce travail dont je parle, en marge de mes activités théâtrales, c'est celui de traducteur de comics américains. Pour l'essentiel, il s'agit de comics Marvel (et le monde a bien changé depuis mon enfance puisque, a priori, je n'ai pas besoin de vous expliquer ce que c'est que Marvel... ou les comics). Je travaille en tant que traducteur, rédacteur et consultant pour Panini Comics, qui édite les super-héros Marvel, depuis maintenant bien longtemps... tiens, à Angoulême prochain, Panini fêtera ses 20 ans, ce qui veut dire que l'année suivante, je fêterai mes 20 ans de collaboration avec eux et ça, mes amis, c'est ce qui s'appelle se prendre un peu 20 berges en travers de la tronche. Soit la moitié de ma vie... bon, j'arrête, c'est chiant comme jeu.

Ma masse de travail a évolué au fur et à mesure des années, et je dois dire qu'en 2015, pour la première fois de ma vie, il a fallu que je lève le pied, suite à l'arrivée de Loki et au montage de ma dernière pièce. Bon, je reste à une quantité de revues traduites assez monstrueuse, mais il a fallu que je rationalise un peu tout ça et que j'arrête de faire comme si j'avais quatre clones à ma disposition, en me limitant grosso-modo à 20 pages par jour (sachant qu'il faut y ajouter les articles, les imprévus, etc). Le mois prochain, c'est-à-dire après-demain, Marvel relance toutes ses séries, comme ça arrive régulièrement afin d'offrir une porte d'entrée aux lecteurs. C'est donc le bon moment de faire le point sur ce que je traduis dans cette nouvelle ère "All-New, All-Different".

ALL-NEW AVENGERS ouvre la danse, bien sûr, avec des séries très fun, en même temps modernes et old-school (ce qui est un peu le mot d'ordre de ce relaunch, je trouve). Il y a la série Avengers de Mark Waid, l'un des scénaristes les plus fiables de l'ancienne garde, Uncanny Avengers qui intègre Deadpool à une équipe d'Avengers, et New Avengers, série écrite par Al Ewing, un de mes chouchous. Le genre de mec qui connaît la continuité Marvel sur le bout des ongles mais n'oublie jamais d'être fun.

ALL-NEW IRON MAN & LES AVENGERS est un autre mensuel que je traduis (oui, c'est un long titre de magazine). Il contient les séries en solo d'Iron Man, Thor et Cap. Que du très bon, en particulier le Thor de Jason Aaron (Thor est une fille, maintenant, si vous ne suivez pas les comics). Je découvre Nick Spencer, aussi, qui ne m'avait jamais vraiment convaincu jusque-là et qui fait des étincelles sur Sam Wilson : Captain America (qui est noir, maintenant, si vous ne suivez pas les comics) en poussant au maximum l'aspect commentaire politique de la série. Spencer est d'ailleurs en ce moment même au centre d'une polémique à la fois géniale et ridicule (à l'image d'Internet) concernant un rebondissement à venir, que je ne dévoilerai pas ici puisque ça n'arrivera pas en France avant la fin d'année. Si vous vous en foutez d'être spoilés, tapez "Captain America" et "Nick Spencer" sur Google, prenez du pop-corn et lisez les commentaires des gens. Il faut vraiment faire quelque chose contre le chômage parce que les gens ont clairement trop de temps libre.

Mon troisième mensuel, c'est ALL-NEW DEADPOOL. C'est la star de l'année et sa série n'a jamais été aussi passionnante, grâce à Gerry Duggan qui alterne entre humour noir et noirceur totale. En bonus il y a la série Spider-Man / Deadpool de Joe Kelly et Ed McGuinness, qui sont quand même ceux grâce à qui le personnage de Wade Wilson est devenu cool. Oui, je kiffe assez mes trois mensuels.

Ça fait 240 pages mensuelles bien tassées, sans compter le nouveau crossover Civil War II qui ne devrait pas tarder à arriver dans le planning. Ça fait une grosse poignée d'années que je traduis tous les crossovers, il est probable que ça continue comme ça, mais je ne veux pas préjuger des décisions de la rédac'. Tout ça n'empêche pas quelques infidélités à Panini, sur lesquelles ils ont la gentillesse de fermer les yeux, puisque je continue à être l'unique traducteur des séries de Brian K. Vaughan (Y : Le Dernier Homme, Saga) pour Urban Comics, la maison d'en face. Vaughan étant mon auteur favori, c'était et ça reste un peu l'offre que j'étais incapable de refuser. Et c'est un peu un chouette deal parce que Vaughan n'a jamais été aussi prolifique.

Je viens donc de mettre le point final à ma traduction d'EX MACHINA, dont les deux derniers volumes sortiront coup sur coup cette année (et si la politique vous intéresse un tant soit peu, il FAUT que vous lisiez cette série, qui raconte la saga d'un super-héros devenu Maire de New York... ça n'est pas le plus gros succès de Vaughan, et c'est assez honteux). Je traduis toujours SAGA, qui me fait régulièrement pleurer pendant que je bosse (en plus, je lis les nouveaux épisodes avant tout le monde, AH AH !). S'ajouteront bientôt la nouvelle série régulière PAPER GIRLS et l'album THE ESCAPISTS, deux séries passionnantes mais contenant chacune de sacrés pièges de traduction... sur lesquels je reviendrai sans doute dans un prochain Perdu dans la Translation (les articles où je parle de mon travail de trad proprement dit, cherchez, il y en a plein sur l'étagère au fond de ce Blog).

D'autres choses sont prévues pour plus tard, mais Urban n'a pas encore annoncé leur format ou leur date de sortie, je crois, alors pour l'instant je ferme ma bouche. Le gros, gros mois pour les fans de Vaughan, en tout cas, ce sera octobre. Vous vous demanderez quand est-ce que j'ai dormi, mais la vérité, c'est que tout ça a été étalé dans le temps, on n'est pas des bêtes.

Et puis certaines de mes anciennes traductions continuent d'être rééditées chez Urban, ce qui fait que mon étagère chez eux commence à être joliment remplie. D'ailleurs, si vous pouviez faire un triomphe à la nouvelle série PREACHER (qui démarre sur OCS aujourd'hui), que tout le monde se rue sur les albums et m'envoie rejoindre le club des traducteurs superstars, ce serait sympa. (Le club des traducteurs superstars, pour l'instant, se limite à Ed Tourriol, traducteur de Walking Dead, et je crois qu'il s'ennuie un peu tout seul.) Moi, je suis impatient de voir la série (produite par Seth Rogen) dont j'entends de très belles choses... tu vas voir que je vais m'abonner à OCS en plus de Netflix !

Regardez, bande-annonce, trop cool !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article