Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ON EN EST LÀ :

Le Blog de Jérémy Manesse

Pages

Publié par Jérémy Manesse

Pendant ce temps dans le monde pas réel...

Bon, autant prévenir tout de suite, cet article va sembler un peu futile par rapport à ce qu'il se passe dans le monde. Mais bon, un peu de futilité, c'est bien aussi, des fois. On se démolira le moral un autre jour.

On vit dans un monde de geeks. Par exemple, la culture comics est devenue incontournable et génère des bimilliards de caillasse à longueur d'année, alors que quand j'étais petit, c'était un hobby un peu honteux (sans compter qu'il fallait souvent aller chercher les BDs derrière les revues porno). Aujourd'hui, on est devenus les Maîtres du Monde, c'est rigolo.

Une des meilleures preuves de ça, c'est l'émergence des "geek box", ces pochettes-surprises pour fanboys qui ont fait leur apparition ces dernières années. Le principe est simple, on s'abonne (pour un mois, trois mois, un an, un peu comme on veut) pour une somme convenue, et on reçoit une boîte dont on ignore totalement le contenu, hormis le thème et les licences exploitées. Globalement, l'idée est qu'on en a plus que pour son argent (en termes de valeur), mais on ne sait pas sur quoi on va tomber. Un genre d'auto-Noël mensuel renouvelable, quoi.

Un des leaders sur ce marché, c'est Loot Crate, avec une boîte qui coûte une vingtaine de dollars (un peu plus en euros pour les français, compte tenu des frais de port, tout ça). J'avais jusqu'ici bien résisté à cette mode, et puis Loot Crate a lancé sa Loot Crate DX en gros le jour de mon anniversaire (DX qui veut dire, euh, "plus cher", a priori). Le prix avoisine les 50 dollars, mais promet un contenu d'une centaine de dollars. La conversion étant donc plus favorable (en gros, ça me revient à une soixante d'euros la boîte), je me suis fait ce petit cadeau : Trois mois d'abonnement.

Alors ils avaient prévenu que le premier mois, la boîte pouvait mettre plus de temps que prévu à arriver à destination. Résultat : J'ai appris le contenu du colis avant de le recevoir, ce qui est bien dommage puisque la surprise fait un peu partie de l'aspect fun de l'histoire. J'ai échangé un peu avec le SAV qui m'assure qu'ils prennent des mesures pour que les envois internationaux parviennent plus vite à leurs destinataires les prochains mois, en particulier sur la DX. On verra.

En tout cas, le thème de la Loot Crate DX de ce mois-ci était "POWER", et promettait des objets issus de trois licences : Marvel (la raison de mon achat, on va pas se mentir), Street Fighter et les Maîtres de l'Univers (oui oui). Voici ce que ça donne :

Pendant ce temps dans le monde pas réel...

Globalement, on a des objets d'une qualité assez chouette, à la hauteur du label "Deluxe" de la boîte (ah, oui, DX, ça y est j'ai compris). J'ai été ravi de voir que j'avais choisi la bonne taille de t-shirt, un M qui me va comme un gant (oui, c'est des tailles américaines) pour un t-shirt manches longues Skeletor de très bonne facture et agréable à porter. Je suis bien content d'être passé à côté d'un t-shirt Musclor, tiens.

Le sac de gym Street Fighter est vraiment chouette, avec plein de poches, tout à fait utilisable en petit sac de voyage. Je pense l'emmener à la réunion annuelle chez Panini à la fin du mois.

Le reste du coffret est estampillé Marvel, avec un clin d’œil appuyé à Civil War. On a d'abord une très sympathique casquette Captain America, plutôt élégante et assez portable, quoique très très bleue. Il y a un pin's Stan Lee (oui oui, les pin's existent encore) plutôt marrant, que j'ai collé au sac de sport, parce que qu'est-ce qu'on peut faire d'autre d'un pin's (ah, ils vont peut-être me le confisquer à l'aéroport ? Est-ce qu'on peut détourner un avion avec un pin's ?). La litho de Hulk est le seul objet vraiment laid de l'ensemble, dessin pas terrible et couleurs beurk beurk. Le truc est phosphorescent, ceci expliquant cela, mais bon, c'est moche. Et l'objet geek++ de la boîte, c'est la figurine métal Iron Man version exclusive rouge et argent, qui s'allume quand on appuie sur le bouton. Un bel objet volumineux et de bonne qualité qui trône maintenant sur mon bureau.

En somme, je suis assez content du contenu de ma première Loot Crate DX. Très clairement, il n'y a rien que j'aurais acheté directement si je l'avais trouvé en magasin, mais c'est pas l'idée : La qualité des produits est là et il y a même des trucs utiles, le sac de sport étant d'une taille intermédiaire pouvant rendre bien des services. Je suis content d'avoir bien visé sur la taille de t-shirt parce que l'objet est cool, et je suis fan aussi de ma figurine Iron Man et de ma casquette Cap. Il n'y a que le pin's et la litho qui me paraissent vraiment dispensable, mais bon, c'est pas ça qui a fait gonfler le prix, je pense.

Le mois prochain, j'espère avoir la boîte à temps pour pouvoir faire un déballage vidéo avec découverte des objets (et probablement tite chérie à la caméra pour se foutre de ma gueule). Le thème est "DYSTOPIA" (futur plus ou moins apocalyptique, quoi) et les licences sont plutôt orientées jeu vidéo, avec du Fallout 4, du Mirror's Edge et du Bioshock, et aussi un peu de Blade Runner et Escape From New York. Que des licences à l'univers visuel intéressant, je suis donc assez optimiste sur le contenu. Oui, parce que Street Fighter et Maîtres de l'Univers, c'était pas forcément gagné.

Un peu de musique pour finir ? Un peu de musique. Si vous ne connaissez pas Hey Hey My My, c'est un groupe français vachement bien. En tout cas, leur premier album était vachement bien.

Commenter cet article