Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ON EN EST LÀ :

Le Blog de Jérémy Manesse

Pages

Publié par Jérémy Manesse

Appel aux électeurs de gauche : Est-on déjà morts ?
Chers amis qui vous considérez plutôt à gauche, nous sommes à deux jours d'une élection qui pourrait, à la sortie, laisser à peine 50 sièges à la gauche de la "Majorité Présidentielle".
 
Si vous pensez encore que Macron est de gauche, après avoir vu la composition du gouvernement et entendu cette semaine, grâce au Parisien et au Monde (parce que les nouveaux gouvernants étaient autrement bien contents que ça ne se sache pas), les projets pour le Code du Travail et surtout pour l'inscription des règles de l'état d'urgence dans le droit commun, je ne sais plus quoi faire pour vous.
 
Imaginez seulement qu'un autre candidat ait proposé de pérenniser l'état d'urgence de cette façon, alors même qu'Amnesty International a tiré la sonnette d'alarme là-dessus il y a quelques jours seulement. Même Fillon n'aurait pas osé ça, je ne suis même pas sûr que Le Pen aurait imaginé ça. Parlant de Le Pen, imaginez qu'elle arrive un jour au pouvoir : Elle n'aura même plus besoin de tordre le cou aux règles pour instaurer une dictature et réprimer fortement les manifestations, Macron aura fait le travail pour elle en amont.
 
S'ajoutent à ça les bisbilles du Modem, étouffées depuis des mois mais qui ressurgissent au dernier moment, un peu tard pour avoir un effet sur les macronistes convaincus mais assez tôt pour réveiller les autres. Et leur faire réaliser qu'on risque de se retrouver avec une assemblée à droite à 90%, et avec les pleins pouvoirs pour un type qui aura tout fait jusqu'au dernier moment pour ne pas livrer le fond de sa pensée et de ses projets, jusqu'à porter plainte contre les responsables des fuites !
 
A en croire les résultats des votes à l'étranger la semaine dernière, la participation risque d'être faible dimanche. Ca veut dire que tout est possible. Si un camp arrive à se mobiliser, il peut créer la surprise. Pour preuve, les challengers de la République en Marche dans les circonscriptions de l'étranger se qualifient avec des scores misérables (parfois, 15% des votants avec 80% d'abstention, soit 3% des inscrits) ! Le seul mouvement qui se pose en adversaire direct de Macron et qui reflète des opinions de gauche, c'est la France Insoumise. Pourtant, d'après les derniers sondages, 40% des électeurs de Mélenchon à la Présidentielle hésitent à aller voter.
 
Alors, quoi ? Vous y prenez goût, à ne pas avoir de candidat au deuxième tour des élections ? Il n'y a que pour faire barrage au Front National en votant n'importe qui que ça vaut le coup de se mobiliser ?
 
Le moteur de mon vote Mélenchon à la Présidentielle, c'était le programme de la France Insoumise. C'est le même qui est proposé aujourd'hui. Est-ce qu'un mouvement de mauvaise humeur de Mélenchon entre les deux tours suffit à vous faire renoncer à ce qui vous a plu là-dedans ? L'esprit de chipotage de la gauche a-t-il réduit son expression à un suicide par principe ?
 
Si des candidats sont qualifiés au deuxième tour, quoi qu'en disent les sondages, TOUT est possible. Parce que je ne vois pas comment, en interrogeant un millier de personnes, les sondeurs peuvent en tirer des projections en sièges.
 
En revanche, si on ne va pas voter dimanche en se disant "on verra bien qui il y aura au deuxième tour", on n'aura que ce qu'on mérite. Tout le monde a hurlé pour faire barrage à Le Pen alors que les sondages montraient qu'elle n'avait aucune chance de passer. Et on ne ferait pas barrage à Macron alors que tous les sondages montrent qu'il est parti pour gagner largement ? Je ne comprends pas.

Et même si vous vous méfiez un peu de Macron mais que vous êtes prêt à lui laisser le bénéfice du doute, pourquoi vous priver de vous offrir une petite "sécurité", au travers d'une assemblée un tout petit peu représentative ? Qu'est-ce que vous risquez à voter contre la République en Marche au premier tour, ne serait-ce que pour avoir la possibilité de le faire au deuxième ?
 
Il n'est pas trop tard. Dimanche, mettez de côté votre déprime post-électorale, fermez la gueule à votre apathie, et votez France Insoumise. Par pitié. C'est facile, c'est le bulletin avec le symbole "phi".

Commenter cet article

Sansdec' 16/06/2017 10:48

La France Insoumise seule formation de gauche à avoir un programme? Quelle arrogance... Même le FN en a un! Ne pas adhérer à un programme est une chose, nier son existence en est une autre. Cela dit vous venez de montrer pourquoi la FI va mourir de sa belle mort: un sectarisme aveugle totalement tourné sur soi qui ne tolère aucune critique même venant de l'intérieur, ce qui fait qu'à un moment ça va imploser en courants et vous marginaliser (ça a déjà commencé, sur les forums Insoumis ils commencent à se disputer, avant ça n'arrivait jamais).

Comique 11/06/2017 22:48

C'est bizarre, vous parlez de "peuple de gauche" et vous ne parlez que de Mélenchon. Il me semblait qu'il y avait le PCF, le PS, le PRG etc...

Chantal 14/06/2017 19:51

Il ne faut pas confondre les électeurs de JLM avec les Insoumis. Votre amie en est la preuve qui a voté (pas d´accent circonflexe sur mon clavier) pour le brillant-marrant-papi et qui est décue parce que ce dernier a dit "merde", le méchant. Elle laisse champs-libre à un gentleman qui est en passe d´avoir les pleins pouvoirs pour "réformer" le Code du Travail et menace les libertés. Est-celà que vous appelez "penser un peu par soi-meme"?. Il est IMPERATIF de faire barrage à Macron-le-bien-élevé . Que l´on aime un peu, beaucoup, pas du tout JLM n´est pas à l´ordre du jour!! Ce n´est pas ma tasse de thé car je n´ai pas besoin d´un gourou susceptible de me décevoir....

Jérémy Manesse 12/06/2017 00:01

Non, je parle de la France Insoumise, pas de Mélenchon. Ce sont ses détracteurs qui ne font que parler de lui. La FI, c'est la seule force de gauche qui ait un programme, en fait, c'est pour ça que j'en parle. Et elle a fait des alliances avec des gens des Verts, du PC... Quant au PS, difficile de savoir lesquels veulent être dans l'opposition ou lesquels espèrent voir Macron réussir dans sa politique.
Cela étant dit et maintenant que le premier tour est passé, j'appelle clairement à voter pour un candidat de gauche, quel qu'il soit, quand c'est possible, dans n'importe quelle circonscription. Il faut qu'il existe une opposition de gauche, et elle peut être pluraliste.

Sansdec' 10/06/2017 14:11

Vous me direz que je devrais parler mesures et programme plutôt que de la personne de JLM... C'est vrai, je vais vous revenir dessus.

Sansced' 16/06/2017 15:52

Je n'ai jamais dit que votre position était gerbeuse. J'ai dit que la manilupation faite par Mélenchon était gerbeuse. Ce n'est pas du tout la même chose.

Jérémy Manesse 10/06/2017 18:11

Effectivement, ce serait préférable, sinon ça montre que vous n'avez rien lu de ce que j'ai écrit. Le programme (et la capacité d'opposer un contre-pouvoir à Macron), c'est la seule chose qui importe. Mélenchon est accessoire là-dedans, sauf pour ceux qui habitent dans la 4e circonscription de Marseille, alors je ne vois pas l'intérêt d'en remettre une nouvelle tartine. Quant à votre amie, très franchement, j'ai peu d'intérêt pour les gens, de quelque bord qu'ils soient, qui votent sans avoir lu les programmes. C'est à cause d'eux que la Présidentielle, c'est devenu la Star Ac' et la chasse au buzz. La "Gauche Mignonne", comme je l'ai appelée dans un autre article.

Je sais très bien que depuis le premier tour, tout a été monté en épingle au point que nous avons perdu beaucoup de monde. Et qu'une autre frange est partie parce qu'elle ne supporte pas qu'on élève la voix quand c'est la fin du monde. Il n'empêche : Face à Macron, il n'y a plus que la France Insoumise. C'est tout.

Je n'y reviendrai pas, je suis franchement fatigué de discuter avec des gens qui ne seront jamais convaincus par ce que j'ai à dire, j'ai mieux à faire. Mais je trouve que pour quelqu'un qui trouve ma position gerbante, vous êtes bien réactif quand je poste de nouveaux articles. Un problème d'anorexie, peut-être ?

Bonne dictature à vous. ;)

Sandec' 10/06/2017 14:04

Bonjour Insoumis. L'espoir fait vivre... Je vais vous raconter une anecdote: une amie à moi à voté à mon grand étonnement pour Mélenchon au premier tour. Rassurez-vous, comme la quasi totalité de ceux qui ont choisi de voter utile à gauche (c'est à dire les 9% qu'il y a eu entre les 10% de convaincus de janvier et le 19% de la présidentielle) elle n'avait même pas ouvert le programme. Pourquoi voter pour JLM donc? "Il parle bien, il est drôle dans les débats, il semble honnête, j'aime ce côté vieille France rassurant et puis de toute façon à gauche Hamon n'a aucune chance." Eh oui, Mélenchon est un vote utile, pas d'adhésion et ça Jean-Luc est beaucoup trop arrogant pour le comprendre, lui qui se croit investi par les "gens"... Après son élimination elle était fortement déçue car elle y croyait. Or hier, savez-vous ce qu'elle m'a dit? : "Heureusement que ce Mélenchon n'est pas passé! Depuis le vote je vois son vrai visage! Quel sale type en fait! Odieux, méchant, arrogant... Je n'ose imaginer s'il avait été élu président: il aurait interdit la presse libre!" Je vous avoue avoir ri intérieurement. Vous me direz que c'est un cas unique? Oh que non. Vous avez bien sûr vu passer la charge de Ruquier contre Meluche (que vous ignorez dans votre article) mais si vous lisiez les commentaires et les réseaux sociaux hors de votre cercle d'insoumis, vous verriez que c'est assez général: que de déçus depuis que JLM à arrêté de faire semblant detre ce qu'il n'est pas en s'inventant un personnage consensuel. Je vous conseille d'ailleurs d'arrêter de consulter votre mur Facebook de potes acquis à la cause de JLM et de vous ouvrir un peu pour voir la réalité en face: la FI va s'effondrer. Ce n'est pas un hasard si la FI est passé de 19% à 11% en quelques semaines, tous ceux qui étaient venus sur la foi de débats télés où Mélenchon jouait un rôle de composition (avec talent, je le reconnais) ont soudainement pris conscience de leur erreur. Il ne reste au final plus que les convaincus comme vous, les autres ont fui, à cause de la personnalité de votre leader. Alors vous allez me parler de bashing, etc, mais c'est d'une mauvaise foi assez lamentable, d'autant plus que vous prenez vraiment les gens pour des imbéciles: les médias disent, les gens font? C'est ça votre conception? Vous me direz que c'est exactement ce que fait JLM: il dit, sa secte répète béatement, c'est vrai, mais vous concluez un peu vite que toute la société est aussi moutonnière que les Insoumis (la bonne blague, Insoumis mais soumission totale au guide) ou les Frontistes (et encore, eux au moins ont conspué leur leader après le débat: un tel crime de lèse-majesté est impensable dans vos rangs!). Ce n'est heureusement pas le cas: les gens savent encore penser un peu par eux-mêmes! Bon, bien sûr si ces mêmes médias vont dans le sens de votre guide, alors il les encense comme le Parisien et le Monde... J'ai vu l'impayable Corbière dire sans rire que les journalistes écrivaient les articles et pas les 9 milliardaires qui les gouvernent, ce qui explique que ceux-ci fasse leur travail citoyen... Ahah, quand on pense à ce qu'ils vomissent sur la presse aux ordres de ses patrons richissimes et des lobby's de la banque, et ce depuis des mois! Franchement, vous m'avez l'air d'avoir du bon sens, ça ne vous dérange pas cette hypocrisie forcenée? Pourquoi défendez-vous Mélenchon? Vous ne pouvez pas ne pas vous rendre compte de la manipulation de foule grossière qu'il propose. Moi je trouve ça gerbeux.