Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ON EN EST LÀ :

Le Blog de Jérémy Manesse

Pages

Publié par Jérémy Manesse

La Chronique Comics - Octobre 2017

Non mais il faut que vous compreniez une chose : Mon emploi du temps est quelque chose de très fragile. Loin de moi l'idée de me faire plaindre, mais avec mes quelques 400 pages (minimum) à traduire chaque mois, mes deux enfants et mes activités au théâtre, les fenêtres qui me permettent de mettre à jour ce blog sont rares, et j'avoue que je suis parfois tenté de me poser un peu, plutôt que d'écrire, quand elles se présentent.

Alors, le moindre grain de sable peut faire valdinguer toutes mes bonnes résolutions, a fortiori quand le grain de sable est du genre mastoc. En l'espèce, depuis ma dernière mise à jour, mon père est tombé très malade et a mobilisé toute mon attention pendant quelques semaines (tout va mieux, merci de poser la question). Après quoi, les vacances sont arrivées, qui sont tout sauf des vacances quand on a deux enfants, hein, et puis il a bien fallu s'atteler au travail qui s'était empilé, etc, etc. Et puis il se trouve que j'ai fini d'écrire une nouvelle pièce, détail qui a son importance. On en reparlera bientôt (oui, le sujet est celui que vous pouvez imaginer en jetant un vague coup d'oeil à la dernière année d'existence de mon blog), non, le traitement n'est pas forcément celui que vous présumez). Ainsi que d'autres news théâtre sympatoches.

Mais pour reprendre du bon pied, je vous propose mon actu comics, absolument gargantuesque ces derniers mois. C'est simple, quasiment sans exagérer, si vous achetez un album comics sorti ces trois derniers mois, il y a une chance sur deux que je l'ai traduit. C'est un hasard du calendrier, hein, je n'ai pas trouvé le moyen de me cloner : La plupart des BDs évoquées ici avaient déjà été traduites pour le format kiosque ou pour une précédente édition, mais il y a un certain nombre de nouveautés quand même et ce qui est sûr (et assez flatteur, je dois dire), c'est que les éditeurs avec qui je collabore mettent mes trads en avant à l'approche de Noël.

La Chronique Comics - Octobre 2017

Du côté de Marvel / Panini, la gamme Marvel NOW! (oui, ça se dit en criant le "NOW!") prend un nouveau départ à l'occasion de la période "All-New" (ne cherchez pas, l'idée est juste de proposer régulièrement un point d'entrée aux nouveaux lecteurs). Par conséquent, il y a un tas de volumes 1 qui ont été lancés dans cette gamme ces derniers mois, le plus récent étant INHUMAN (en un seul volume), et vu que ça correspond à une époque où j'étais quasi-omniprésent sur les grosses séries kiosque (c'est toujours un peu le cas, je dois dire), il y a beaucoup de choses à moi.

Outre INHUMAN, donc, je vous recommande particulièrement les nouvelles séries DEADPOOL et UNCANNY AVENGERS, toutes deux du scénariste Gerry Duggan qui a récemment pris beaucoup d'importance dans l'écurie d'auteurs Marvel. La nouvelle mouture d'AVENGERS est aussi à suivre puisqu'elle intègre de jeunes recrues comme Miss Marvel et Viv Vision, la fille de l'androïde apparue dans la magnifique série VISION en deux tomes qu'il faut absolument lire dépêche-toi tu n'as pas le choix. Ne manquez pas non plus l'eeeexcellente nouvelle série THOR qui poursuit la saga écrite par Jason Aaron tout en offrant ce fameux nouveau départ (Thor est ici une femme malade du cancer, quand elle n'est pas une déesse d'Asgard, et le Thor qu'on connaît a mystérieusement disparu de la circulation) et SPIDER-MAN/DEADPOOL par le toujours fiable Joe Kelly. Eeet j'ai également écrit la nouvelle série IRON MAN. Eeet il y aura d'autres choses les prochains mois, dans la même collection.

Sorti de cette collection, j'attire votre attention sur le premier volume Marvel Deluxe (il y en aura deux) de LOKI : AGENT OF ASGARD, qu'on m'a confié parce que maintenant, quand il y a Loki dans le titre, on pense à moi. Une excellente série signée Al Ewing, l'un de mes chouchous chez Marvel en ce moment. Et à part ça... eh ben c'est déjà pas mal. Vous devriez tenir quelques jours avec tout ça.

La Chronique Comics - Octobre 2017

On traverse la rue pour aller chez Urban Comics, l'autre éditeur qui m'accorde sa confiance pour traduire les meilleures séries du moment. Et franchement, je ne sais pas ce qui s'est passé avec le planning, mais le mois d'octobre, c'est festival Jérémy Manesse.

Faut dire qu'il y a beaucoup de Brian K. Vaughan, déjà, et que j'en suis devenu le traducteur attitré (ô joie). Si vous n'avez pas encore découvert PAPER GIRLS, le troisième volume sort ce mois-ci et c'est toujours aussi savoureux (si vous kiffez Stranger Things et le revival actuel des années 80, c'est pour vous). J'attire aussi votre attention sur un one-shot essentiel de Vaughan, réalisé avec Marcos Martin : PRIVATE EYE raconte un monde où le "Cloud" a explosé, dévoilant les secrets les mieux cachés de tout le monde. J'avais abordé le même thème dans ma pièce aPhone, il y a cinq ans (et ça, on va en reparler trèèès prochainement), ici c'est l'occasion de raconter un thriller digne des meilleurs polars de détective privé, dans un monde où l'identité de chacun est devenu le secret le plus précieux qu'on puisse avoir. C'est en un volume, il ne faut pas le rater.

Pour ceux qui ont apprécié 100 BULLETS, voici venir la nouvelle série de Brian Azzarello et Eduardo Risso : MOONSHINE. Loups-garous et contrebande d'alcool sont au menu de cette nouvelle série, et c'est bien chouette de retrouver ce tandem artistique.

Urban réutilise par ailleurs deux de mes anciennes traductions, en poursuivant la publication du run de la JUSTICE LEAGUE OF AMERICA par Grant Morrison, et en entamant le run de Mike Carey sur la série HELLBLAZER. Allez-y, c'est du bon.

Mais surtout, l'éditeur en profite pour mettre un coup de projo sur Mike Carey et relancer sa meilleure série, mon dernier gros coup de coeur chez Vertigo : THE UNWRITTEN, titre que j'avais traduit par ENTRE LES LIGNES à l'époque de Panini. Je n'avais pu traduire que les deux premiers volumes avant que la licence ne change de main, ces épisodes sont réédités dans un épais volume agrémenté de bonus. La série est réellement d'une intelligence et d'une qualité rare, et je ne vous la pitche même pas, allez-y sans hésiter. C'est aussi l'une des séries les plus ardues que j'ai eues à traduire de ce côté d'Alan Moore, c'est pourquoi j'ai un peu hésité quand Urban m'a proposé de traduire la suite pour l'an prochain. D'un côté, très très envie de traduire la suite d'une de mes séries favorites, de l'autre, très très flippé devant les défis qui m'attendent dans les prochains volumes.

Mais bon, j'ai dit oui, hein. Je suis faible.

On finit en musique, parce que la semaine prochaine, j'emmène ma tite chérie voir ça en concert.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angeline 18/10/2017 16:01

j'aime me promener sur votre blog. un bel univers. vous pouvez visiter mon blog (cliquez sur pseudo) à bientôt.