Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ON EN EST LÀ :

Le Blog de Jérémy Manesse

Pages

Publié par Jérémy Manesse

A y est. On a fini de déguster avec tite chérie la saison 1 de Heroes, commandée en import HD-DVD. Il me reste à voir la fameuse version "initiale" du pilote, et les bonus, mais on a fait le tour de la série.

Alors, donc, qu'est-ce que j'en pense ? Pour faire court, je suis globalement content. Je ne suis pas forcément entièrement convaincu, ce qui est couru quand on s'est fait vendre le truc pendant un an comme le truc génialissime qui tue sa race, mais j'ai trouvé suffisamment à aimer pour attendre avec enthousiasme la saison 2. Je ne me sentirai cependant pas le besoin de me jeter dessus au fur et à mesure que les épisodes seront diffusés aux Etats-Unis, comme ça peut être le cas pour Lost. J'attendrai tranquillement le coffret de la saison 2. En tout cas, tite chérie a accroché, ce qui est un bel exploit vu comme elle en a globalement un peu marre des séries.

Ce qui fonctionne pour moi : D'abord, la réalisation. On n'a vraiment que très rarement l'impression d'être en face d'une série télé, à part  à quelques occasions où l'absence de plans larges et de figurants met la puce à l'oreille. Le transfert Haute Définition ne fait que renforcer cette impression, sans doute : la série a visiblement été tournée en HD et ça se voit. De ce côté, la comparaison un peu inévitable avec 4400 est assez violente.
Les vilains (on parlera de vilains plutôt que de méchants, vu l'univers dans lequel on évolue) sont pour la plupart excellemment réussis. Sylar est plus intéressant que la majorité des "héros", et surtout le faux-vrai-faux méchant Noah Bennett est vraiment scénaristiquement bien maîtrisé. Ses motivations se tiennent, on passe vraiment un bout de la saison à vouloir le flinguer et l'autre à l'apprécier. Il m'a fait penser à un mix entre les Arvin Sloane et Jack Bristow de la série Alias.
La construction de la saison est très réussie. L'épisode flash-back situé après toute l'histoire de la majorette arrive pile au bon moment et a le mérite de nous présenter Sylar (il est dans la version longue du pilote, parait-il, joué par un autre acteur), l'épisode dans le futur est lui aussi assez enthousiasmant d'un point de vue "geek" (on voit la naissance des super-héros puis le Days of Future Past où ils maîtrisent tous à mort leurs pouvoirs), et d'une manière générale, les "hommages" à la mythologie super-héroïque sont bien amenées et ne font jamais trop pompage éhonté. J'avais beaucoup lu que la fin de saison avait été jugée décevante. Je n'ai pas trouvé que c'était le cas. J'ai trouvé assez cohérent, logique et inévitable que (attention, spoiler) le "changement" par rapport au futur prophétisé vienne des personnages de Hiro et Nathan. J'ai simplement trouvé que cet épisode manquait d'un peu de temps pour faire monter la sauce et que les choses se précipitent un peu du coup. Un épisode double n'aurait sans doute pas été superflu pour mettre en avant qu'il s'agit de l'épisode de la rédemption de Nathan. Fin du spoiler. (En même temps, tout ceux que ça intéresse l'ont vu, maintenant, non ?) Le petit teaser de la saison 2, par contre ne m'a pas particulièrement enthousiasmé.

Pour ce qui est des points négatifs, le scénario est parfois un peu plombé par les états d'âme des personnages, souvent forcés et artificiels, et par la difficulté des gens parfois à additionner deux et deux. Le complexe d'infériorité de Peter est un peu gonflant, un peu pareil pour Hiro qui se laisse parfois plomber pour pas grand-chose... Surtout, deux personnages nous sont rapidement sortis par les trous de nez, à tite chérie et moi, à savoir Parkman le télépathe mou et le désespérant Mohinder dont j'ai attendu impatiemment que quelqu'un le jette par une fenêtre pendant toute la saison. Ce type est absolument inutile et inefficace sur toute la série, à part à quelques brefs moments.
Les rebondissements sont inégalement amenés. Attention, re-spoilers : Autant j'ai été bluffé par le premier voyage dans le futur de Hiro (deuxième épisode), par le fait que Nathan soit le père de Claire, par la spectaculaire survie de Sylar dans le futur qui lui permet de faire la nique à absolument tout le monde, par le "rêve" de Peter dans le dernier épisode, par le parcours de Mr Bennett, la "fausse trahison" de l'haïtien et par tout de même pas mal d'autres choses, autant j'ai compris au troisième épisode quel était le "principe" de Sylar, j'ai deviné la fin de la saison (Nathan qui s'envole avec Peter) la première fois que Peter fait son rêve où il explose, et j'ai attendu le moment où les deux personnalités de Nikki s'uniraient pour sauver son fils la première fois qu'elle s'est vue dans le miroir. Dans le même ordre d'idée, j'ai trouvé assez artificiel et minable que Sylar s'enfuie dans les égoûts à la fin de la saison. C'était un bon vilain, mais on pouvait passer à autre chose aussi, surtout que les scénaristes ont déjà préparé le terrain pour ça (assez lourdement, même) dans le dernier épisode. Fin des re-spoilers.
Et puis forcément, il y a toujours le problème des voyages dans le temps qui foutent le dawa dans ton scénario, et là aussi les scénaristes ont été un peu feignants. Je parle bien sûr de l'épisode dans le futur, qui est bien mené mais qui n'a aucun sens (dernier spoiler, après j'arrête) : Si le Hiro du futur vient de la ligne temporelle où Claire a été sauvée par Peter, pourquoi revient-il dans le passé prévenir celui-ci qu'il faut la sauver sous prétexte que ça empêchera Sylar de se régénérer ? Il est clairement dit pourtant que le futur de ce Hiro-là est toujours le même...  Et si Peter a sauvé la majorette et donc absorbé ses pouvoirs, pourquoi a-t-il une méga-cicatrice en travers de la gueule (qui va bien avec sa lèvre tordue, cela dit) ? Fin du dernier spoiler après j'arrête.

Voilà, en fait, le défaut que j'ai trouvé à la série, c'est que l'écriture est souvent inégale, parfois fainéante, et que certains "story-arcs" de personnages ne servent qu'à les mettre de côté le temps de quelques épisodes. J'apprécie beaucoup plus la frustration de Lost, où les auteurs prennent un malin plaisir à avancer à pas de fourmi, mais où je sens qu'ils s'amusent beaucoup à nous faire tourner en bourrique. Plus ludique, plus fun, pour moi en tout cas. C'est le côté soap, en fait, de Heroes, sur lequel j'accroche moins.

Mais ça reste une des séries les mieux foutues du moment, je suis quand même bien content, et je serai là pour la saison 2 !

(Image Copyright Universal)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jiheffe 21/09/2007 21:20

Faut pas trop mettre la pression sur Galactica, les gens vont finir par en attendre trop ;-)Et la mini-série pilote n'est pas si "géniale", elle est bien, quoi.Ce qui est excellent dans cette série, c'est que chaque saison est meilleure que la précédente... (heureusement qu'ils arrêtent à la 4e...)Bon, M.Manesse, si vous n'avez pas le pilote, on peut s'arranger. (je prête volontiers mes copies de sauvegarde -légales-, afin qu'elle ne soient pas stockées à coté des originaux...).

Adinaieros 21/09/2007 20:42

Aaaaah ! Tu vas te faire plaisir ! :)Fais gaffe par contre qu'il y ai bien le pilote-telefilm de 3h dans le coffret....la série peut se voir sans mais ca fait mal quand même au niveau de la cohérence.

Adinaieros 21/09/2007 10:07

Moi ce qui m'a saoulé avec l'episode final c'est qu'il est traité exactementau meme niveau que tous les autres episodes.On ressent bien dans Lost que le season final est le season final par exemple (a chaque fois on a une montée en pression de malade).La c'est un episode comme les autres quasiment alors qu'en plus contrairement a d'autres series la structure en Epoque fait que les 21 premiers episodes nous amenaient a celui la.Du coup ca tombe un peu a plat.Mais pareil j'attends la suite.Sinon la meilleure serie du moment tout genre confondu, celle qui laisse Heroes des kilometres derriere, et Lost sur les rotules, c'est Battlestar Galactica.

Jérémy Manesse 21/09/2007 10:47

... et ça, je verrais ça, là aussi, à l'arrivée du coffret HD-DVD de la saison 1, en décembre.

fanficsworld 21/09/2007 00:27

Bonjour, Plusieurs choses à dire, je fais ça point par point. - (SPOILER DERNIER EPISODE) Concernant la fin de la saison, ce qu'on reproche n'est pas le fait que Nathan s'envole avec Peter. C'est la façon dont ça se passe. D'abord Claire qui refuse de le tuer. Elle sait qu'il va renaître, qu'est-ce que ça peut faire ? Et Puis Peter, il peut pas voler tout seul ? C'est le deux gros défaut du choix de cette fin de saison... (FIN SPOILER)- Pour la fin un peu précipité, je crois que cette série manque surtout d'un vrai combat Sylar/Peter. Mine de rien, c'est quand même ce que tout le monde attendait, et même l'épisode dans le futur nous arnaque sur ce point, puisque tout se passe derrière une porte fermée !! - Mohinder et Parkman sont pas toujours utile, mais je les aime bien. Ils ont de bons moments... - Le futur que visitent Hiro, à mes yeux, n'est pas celui qui commence à la fin de la Saison, tout le monde est d'accord là-dessus. Mais le Hiro du futur croit A TORD que c'est lui qui a sauvé Claire : elle était déjà vivante avant son voyage dans le temps, la rumeur de sa mort était du à la mort de la rivale pompomgirl de Claire. En fait, sans l'intervention de Hiro, l' "avenir" de Claire était totalement identique à celui que l'on connait. - Pour la survie de Sylar, il est évident que le but était de faire évoluer ce personnage au-delà de son rôle de vilains lors des prochaines saisons. Qu'il survive me parait logique : ils partent tous du principe qu'il n'a pas de Dons de régénération, alors qu'on sait depuis le début qu'il en a un, sans doute moins efficace que celui de Claire, mais quand même... Thom...

Jérémy Manesse 21/09/2007 01:11

Pareil :- Claire ne sait pas qu'il va renaître puisqu'elle est censée viser le cerveau ce qui l'empêchera de se régénérer (c'est ce que Peter lui demande un peu plus tôt). Et d'après moi, Peter ne peut pas voler parce qu'il ne contrôle plus rien (sinon il arrêterait d'exploser). Bon, c'est vrai que ce dernier point pourrait être un peu plus clair, ça fait partie des lacunes que je mentionnais.-Mohinder et Parkman craignent du boudin. - Sans l'intervention de Hiro, Claire meurt, puisque Peter n'intervient que parce qu'il a été visité par le Hiro du futur. Donc non.- Pas d'accord pour Sylar. Tout le monde est là, il y en a pas un pour le voir s'échapper... tout le monde l'oublie. Scénaristiquement, c'est léger. Peut-être qu'ils en feront quelque chose de bien après, mais tel quel c'est léger.