Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ON EN EST LÀ :

Le Blog de Jérémy Manesse

Pages

Publié par Jérémy Manesse

undefinedDernier volet de ma trilogie d'articles consacrés au passage à 2008, et ce coup-ci je vais parler théâtre. Avec le Café de la Gare, on a un théâtre qui tourne bien, et énormément de pièces qui y sont passées ces dernières années et ont fait de gros cartons : Le Tour du Monde en 80 Jours, Arrête de Pleurer Pénélope, J'aime Beaucoup ce que Vous Faites, Court-Sucré Long Sans Sucre, Venise sous la Neige... et j'en passe. Ces pièces ont cependant un point commun : ce ne sont pas les nôtres.

Par "les nôtres", j'entends "les productions du Café de la Gare". Les pièces "maison". Celles écrites ou mises en scène par les tauliers. Ces pièces ont été montées par des compagnies à qui nous louons la salle. Et si j'ai une mission dans la vie, c'est que ça change. Je veux que les gens viennent au Café de la Gare d'abord pour voir nos pièces.

Le problème est facilement identifiable, et ça n'est pas un souci de qualité. C'est un déficit en communication qui date... ben, de la grande époque du Café de la Gare, où une bande de potes montait des spectacles qui affichaient complet dès la première représentation, sans avoir fait aucune publicité. Une époque où les gens se ruaient au Café de la Gare sans plus d'information parce qu'ils savaient qu'ils allaient y voir quelque chose de différent. Une époque révolue, bien sûr, même si je me dis parfois que le papy-boom va bientôt ramener au Café de la Gare des hordes de retraités qui y venaient quand ils étaient petiots.
Et c'est pas évident pour les vieux de la vieille (mes parents en l'occurrence) de s'adapter à un nouveau mode de fonctionnement, où il faut un attaché de presse, une affiche, des partenariats, tous les éléments indispensables qui vont faire que les gens vont être informés de l'existence de la pièce. Notre péché pas si mignon est de nous occuper de vendre le spectacle après avoir commencé à jouer. 

Et tout ça ne vient pas seulement du manque de curiosité des gens, il vient aussi de la véritable profusion de spectacles qui se jouent maintenant à Paris. A l'époque des débuts du Café de la Gare, c'était un maximum de 200, allez, 300 spectacles qui se jouaient en même temps sur la capitale. Dans le courant du mois de janvier de cette année, 400 nouveaux spectacles ont été lancés, et c'est à peu près 800 spectacles qui se jouent en permanence. Il paraît évident qu'on n'arrivera à rien si on ne va pas chercher les gens.

Bon, tout ça, ça fait un moment que je l'ai compris. D'ailleurs (et il ne s'agit pas de m'envoyer des fleurs), les pièces "maison" qui ont le mieux marché ces dernières années sont les miennes. La Partenaire de l'Inspecteur Murdock s'est jouée 250 fois et a été notre seul retour sur l'horaire de 20 heures (qui est un peu le "prime-time" des théâtres). Une Comédie Légère a relativement bien marché pour une pièce d'abord difficile qui consistait en grande partie à engueuler le public. Simplement parce que j'ai pris le temps de préparer le lancement de ces spectacles. Ca peut paraître triste de constater que pour faire de l'art, il vaut mieux désormais avoir une licence de communication, mais bienvenue au 21ème siècle.

Cette année, j'ai l'intention de passer à la vitesse supérieure. C'est d'ailleurs, depuis le début, la fonction première de ce blog. Internet est encore pour l'instant une manne en ça que c'est un espace de pub qui touche tout le monde et qui reste relativement gratuit. J'ose penser que l'existence de ce blog accélère la transmission des infos concernant mes pièces. Deux des spectacles qui se jouent en ce moment et sur lesquels je suis impliqué ont leur site Internet dédié (les liens sont dans la colonne lien à droite de votre écran), entièrement conçus par une tite chérie de ma connaissance. Pour Métro Lexo Dodo, nous avons choisi de démarrer en jouant un jour par semaine, en nous assurant qu'il y ait beaucoup de monde à chaque représentation à force de partenariats et de préparation, pour créer une dynamique vertueuse.

Mais mon gros projet pour cette année, c'est ma nouvelle pièce, ma première depuis près de quatre ans. Il est temps de vous dévoiler (ta-dam !) que j'ai fini l'écriture de À Suivre, dont je vous parlais déjà ici. À vrai dire, ça fait un petit moment : j'ai offert la pièce à tite chérie, qui en tiendra le rôle principal, pour Noël. Depuis, j'ai réuni une équipe (on a d'ailleurs fait notre première lecture de la pièce hier), et j'ai mis en chantier ma tactique de lancement. Pour commencer, je vais gagner les municipales. Non, je rigole.

Non, ce que je peux vous dire tout de suite, c'est que la pièce débutera sans doute le 2 octobre 2008, et se jouera du jeudi au dimanche à 19h. Eh oui, quand je parle de m'y prendre à l'avance, je rigole pas. Tout ça me laisse huit mois pour faire monter la sauce (et, accessoirement, monter la pièce)... Je pense qu'une première mouture du site sera prête pour fin mars, et vers le mois de mai, maximum juin... je commencerai à vous marteler la tête avec À Suivre. Je ne veux pas encore dire comment exactement, d'abord parce que je veux pas qu'on me pique l'idée et ensuite parce que les détails restent à mettre en place. Disons juste que c'est un procédé dont je ne crois pas qu'il ait déjà été utilisé pour une pièce de théâtre. 

En tout cas, je vais mettre beaucoup d'énergie là-dedans, et j'espère que ce sera l'occasion pour les lecteurs de ce blog, même ceux qui habitent à l'autre bout de la France, de profiter d'un séjour sur Paris pour qu'on se rencontre. Pour la dernière fois, bonne année 2008 à tous !

(Image Copyright Café de la Gare)

Commenter cet article

Jiheffe 31/01/2008 21:09

y'a pas mal de techniques de buzz, mais celle qui avait été déployée pour "Minority report" était assez forte, avec plusieurs sites mis en ligne, d'agences gouvernementales, de sociétés de produits de sécurité, etc.... Pas forcément liée au film, en tout cas pas avec les noms de Tom Cruise et Steven Spielberg en gros...Enfin bref, comme dit plus haut, c'est un métier ;)

ANONYME (LE) 29/01/2008 00:00

Ce vieux roublard de Papa utilise la technique du buzz, sur nous autres pauvres geeks sans défense.Il est pas fan de Abrams pour rien.

Alain BERAUD 28/01/2008 21:10

Quand je vois la profusion qu'il y a à Paris, je ne dis pas que nous n'avons rien en province mais pas autant du coup je n'ai pas l'habitude d'aller au theatre, alors que je suis ravie à chaque fois que j'y vais ( la dernière fois c'était à Lyon juste après Noël).donc pour en revenir à mon idée première, ce n'est pas avec les sorties theatre obligatoire durant ma scolarité, qui vont me donner le reflexe d'aller à une reprèsentation et je trouve cela dommage car je pense qu'en terme de divertissement à la fois populaire et intellectuel pouvant brasser les populations et aussi permettant la communication, je suis dèsolé mais la tèlè ce n'est pas ça.Tiens ça me donne envie d'aller voir une pièce.

Adinaieros 28/01/2008 18:31

Tu me donneraispresque envie de me bouger le cul pour aller au theatre :)