Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ON EN EST LÀ :

Le Blog de Jérémy Manesse

Pages

Publié par Jérémy Manesse

Je m'excuse d'avance auprès des puristes de l'animation classique et des Walt Disney de la "grande époque", mais j'ai pas l'impression qu'on avait des dessins animés aussi bien quand on était gamins. Enfin, si, ils étaient bien, mais je trouve ceux d'aujourd'hui bien plus pointus au niveau de la pédagogie des rapports humains, voire de la philosophie de vie en général.

C'est vrai, que ce soit Blanche-Neige, Cendrillon ou Aladdin, on ne sort pas vraiment du trip prince / princesse, d'un idéal de réussite sociale assez bling-bling et superficiel... Bon, Rox et Rouky et Bambi nous disent bien que les chasseurs, c'est des méchants, mais ça reste léger. La question que je me pose, c'est est-ce qu'on saloperait autant la planète, est-ce qu'on traiterait autant notre prochain comme de la merde si on avait vu des Ratatouille ou des Happy Feet dans notre jeunesse. Les dessins animés d'aujourd'hui sont en tout cas un vrai indicateur de l'époque tourmentée dans laquelle on vit.

On s'est fait pas moins de quatre séances HD cette semaine avec tite chérie, dont deux dessins animés en images de synthèse : Cars et Happy Feet en Blu-Ray. J'attendais depuis longtemps de voir Happy Feet, parce que je suis ultra-fan de Babe (réalisé aussi par George Miller, qui a fait du chemin depuis Mad Max mais n'a rien perdu en "dénoncerie", bien au contraire) et que j'avais entendu du bien du film par ailleurs. Le discours du film est d'une violence et d'une lucidité assez redoutables, il y a même eu un moment (alors qu'on est quand même dans un dessin animé et qu'on sait bien que la Happy End est inévitable) où j'ai eu un accès de panique pendant deux secondes en pensant qu'ils allaient nous laisser sur la plus glauque des fins imaginables. Sans trop en dire, parce que le film bascule de belle façon, c'est comme si Miller nous disait : voilà comment ça finirait dans le monde réel, maintenant je suis quand même pas là pour vous donner des envies de suicide. Réaliser ça (avec en prime une bonne grosse claque aux religions) dans le cadre d'une comédie musicale où des pingouins chantent et font des claquettes, c'est quand même fort. Et puis un dessin animé qui commence et finit avec les Beatles et nous propose une version magnifique du Somebody to Love de Queen, il sait comment me parler.

Et puis Cars aussi est vachement bien. J'avais beaucoup entendu que c'était un Pixar un peu faible, mais s'il est vrai qu'il ne vaut pas Ratatouille ou Monstres et Compagnie, il reste à cent coudées au-dessus du Disney de base. Et là aussi, on a un discours assez nostalgique et terrifiant sur l'urbanisation, la désertification des petites villes et le star-system qui mérite d'être vu. Je me dis qu'un gamin qui grandit en voyant ce genre de films ne peut pas devenir patron de Total en grandissant, voilà.

Bon, sinon, on a regardé Impitoyable en HD-DVD, que tite chérie n'avait jamais vu et que j'avais pas vu depuis un bail. Toujours aussi efficace et crépusculaire, ça reste un film majeur. Et puis Next, en HD-DVD, qui rate une belle occasion d'être un bon film : le concept est intéressant, les scènes exploitant le pouvoir de Nicolas Cage sont individuellement très réussies, mais tout ça est plombé par une trame de fond extrêmement approximative et des personnages tous plus superficiels les uns que les autres. Pour les fans d'Authority, le film aurait pu s'appeler Midnighter sous Prozac.

En parlant de HD-DVD et maitenant que le format est enterré, ça commence à déstocker grave. La FNAC par exemple fait moins 50% sur tout un tas de disques, j'en ai profité pour commander les quatre premiers Harry Potter pour 39 Euros. De quoi consoler les fans du support (moi, je m'en fous, j'ai plein de disques à voir et le HD-XE1 est par ailleurs le meilleur lecteur de DVD du monde).

Et puis à propos de Babe, j'en profite pour conseiller à ceux qui l'ont raté le deuxième opus de la saga, toujours de George Miller, qui a beaucoup moins bien marché mais qui est encore mieux que le premier. Et là aussi, le discours est d'une violence assez surprenante.

(Image Copyright Warner)

Commenter cet article

Gendar 01/04/2008 16:13

Merci pour l'info :)

gendar 31/03/2008 17:46

Je me demandais, ça donne quoi en terme d'image, un vieux film comme Impitoyable en HD?

Jérémy Manesse 01/04/2008 01:52


C'est pas mal du tout. D'une manière générale, c'est très sombre (plus que dans mon souvenir ?) mais de mémoire j'ai l'impression qu'un ravalement de master a été fait depuis le DVD. Et le son est
nickel. Bon, après, c'est évidemment pas sur un "vieux" film comme ça que la HD prend tout son sens. Mais là, en l'occurrence, j'ai eu le disque gratos grâce au truc des points fidélité Warner (où
ils t'offrent en gros un disque tous les quatre achetés).


Jiheffe 31/03/2008 13:39

D'accord avec le commentaire précédent, je trouve Cars plus réussi que Ratatouille . Certes moins original, mais un tantinet plus longuet et moins efficace.Sinon, les amateurs d'impitoyable devraient se pencher sur la série "Deadwood"...

Marmotte 30/03/2008 21:22

Avis personnel, Cars enterre Ratatouille (c'est le meilleur Pixar avec les Indestructibles).Pour Happy Feet, j'ai l'intime conviction que le happy end n'est qu'un délire du héros devenu fou. En tout cas c'est ce que j'ai ressenti dans la mise en scène.

Magnange 30/03/2008 19:14

Je n'ai pas vu Impitoyable et Next, donc je ne dirais rien.
Mais j'ai vu les deux autres et Happy Feet, cars aussi, est vraiment un p**** de bon flim.

J'ai trouvé la "fausse fin" de HF vraiment très violente, je sais pas si c'est le mot mais limite plus effrayante que le démambrage par Superboy Prime. Et j'ai aussi un moment cru que ça serait la vrai fin, je me suis répété jusqu'à la fin "non y reste du temps, ça va pas finir comme ça. Allééééé !".

Personnellement, je n'avais pas trop aimé Monstre & compagnie, j'ai trouvé Cars meilleur, mais moins bien que Ratatouille ou Happy Feet;