Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ON EN EST LÀ :

Le Blog de Jérémy Manesse

Pages

Publié par Jérémy Manesse

Ca faisait un moment que j'avais les DVDs de Boulevard de la Mort et Planète Terreur qui traînaient pas loin de mon home-cinéma (moins longtemps pour Planète, forcément, mais bon), et qu'on finissait toujours par regarder autre chose avec tite chérie. Le Magicien d'Oz, genre, pour vous dire comme on était dans un autre monde.

Bon, déjà faut dire qu'il y a toujours ces satanées séries qui nous bouffent nos soirées à la louche, mais l'autre cause de "délai" est le fait que tite chérie est rarement d'humeur à regarder des trucs violents en ce moment. Elle a rien contre le principe, mais elle a des jours avec et des jours sans... ça fait un bail qu'on doit se regarder Zodiac, aussi, parce qu'elle a pas envie de se retaper les scènes de Seven. Je pourrais me les regarder seul, mais pareil, ça me semble jamais le bon soir... et je finis toujours par bosser ou jouer à Magic Online (Parenthèse : elle est sympa, leur nouvelle version, mais tant qu'elle refusera de me filer les boosters que j'achète, elle m'avance pas à grand-chose... là je peux plus jouer).

En plus, le dyptique Grindhouse (aux Etats-Unis, les deux films ont été projetés dos à dos avec des fausses bande-annonces au milieu... ça a fait un four du coup ils ont séparé les films pour l'international) me paraissait un truc à se voir au moins à deux, vu que ça semblait bien allumé.

Enfin bref, on s'est fait les deux cette semaine (quoique pas le même soir), en commençant par Boulevard de la Mort. Oui, je sais que dans Grindhouse, c'était Planète Terreur qui était diffusé en premier, mais là, il a vraiment fallu le concours de ma soeur (qui avait vu les deux au cinéma) pour convaincre tite chérie de regarder ce qui semblait être un truc super-gore avec des zombies. Faut dire qu'en fait, il fallait ajouter "traité au douzième degré".

Mais revenons à Boulevard de la Mort, qui m'a bien bien plu. Tarantino a quand même le chic pour nous embarquer dans des trucs où on n'a aucune idée d'où ils vont nous emmener. Je ne savais rien de rien sur le film sinon que c'était un truc très Girl Power, vu que ma soeur et ses copines arrêtent pas de se la jouer "Deathproof Girls", on a donc passé la première moitié du film à se demander à quel moment ça allait basculer gore, et la deuxième à se fendre la poire. Moi, j'aime beaucoup Tarantino (enfin plus celui de ses premiers films que de Kill Bill) mais c'est vrai qu'on sait toujours en lançant le film qu'il y aura un moment super violent, comme l'oreille dans Reservoir Dogs où De Niro qui flingue Heather Graham (c'était elle, hein ?) dans Jackie Brown. Du coup, faut être d'humeur à avoir les nerfs sous tension. Mais la récompense, c'est que dans cette appréhension on oublie souvent que Tarantino est très très drôle, et c'est le cas ici aussi... même s'il avoue dans le making-of que la scène la plus drôle du film est une invention de Kurt Russell. Il écrit des super-rôles pour les nanas, aussi... Bon, de préférence super-gaulées quand même, mais voilà.

Planète Terreur est objectivement un moins bon film, en ça qu'il fonctionne surtout dans le cadre de Grindhouse, d'un genre de parodie des séances de drive-in. Boulevard... fonctionne au-delà des "trucs" de vieillissement de l'image etc..., Planète Terreur est juste un gros délire. Vachement efficace quand même dans l'aspect "film de zombie", hein. Le plan où la fille des Black Eyed Peas se fait choper par les monstres a fait sursauter tite chérie pas moins de trois fois dans la même soirée (il est remontré deux fois dans les making-ofs). Je savais qu'il y avait une histoire de bobine manquante, mais la façon dont c'est exploité est à pisser de rire, sans doute le meilleur moment du film. Et puis j'ai apprécié que malgré tout, au milieu de tout ce sang et de ces mitraillades, Rodriguez arrive quand même à caser que c'est pas bien de filer une arme à un môme. A suivre à ce sujet l'anecdote très marrante racontée dans les bonus.

Enfin voilà, moi ils m'éclatent toujours bien, ces deux réals. Même si je m'étais un peu (allez, carrément) fait chier à Il Etait Une Fois au Mexique. Je retrouve la bande qui a réconcilié l'ado fan d'horreur que j'étais à l'adulte que je suis et qui s'en est éloigné... l'équipe d'Une Nuit en Enfer, en fait.

Ah, en passant, on a vu le troisième Jason Bourne, aussi. Super efficace. Et je viens de regarder le nouveau Lost. Sa mère la pute.

Bon, ça n'a rien à voir, mais faudrait que je refasse un Perdu dans la Translation, un de ces quatre, quand même...

(Image Copyright TF1 Vidéo)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Adinaieros 04/05/2008 00:04

+1 avec Ano.Et puis le 3e Bourne quoi.Mais bon vu que quand meme generalemment on est d'accord : va voir Iron Man.Il vaut enormement le coup. Sans doute mon film de super heros préféré (devant les spidey et les Batounet de Burton)

ANONYME (LE) 27/04/2008 16:27

C'est Bridget Fonda qui se fait dessouder par De Niro dans Jackie Brown, enfin c'est ce dont je me souviens et j'ai la flemme de vérifier. Perso, j'ai préféré Planète Terreur à Boulevard de La Mort. Je le trouve bien plus fun. Et Boulevard m'a déçu pour du Tarantino, j'ai l'impression qu'il a cherché à faire du Tarantino. Il est bien, hein, y a des bonnes scènes et un côté Girl Power qui m'a fait penser à Faster Pussycat Kill Kill mais je trouve qu'il marche mois bien.Lost a recommencé ? Et on me dit rien ?

Jérémy Manesse 28/04/2008 11:44


Ah, voilà, Bridget Fonda. Je me disais bien que j'étais à côté.