Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ON EN EST LÀ :

Le Blog de Jérémy Manesse

Pages

Publié par Jérémy Manesse

Bon, alors oui, là, c'est une photo que j'ai trouvée sur Internet. Tite chérie est pas encore revenue de chez ses parents à Calais et c'est elle qu'a toutes les photos qu'on a prises. Qu'elle a prises. Moi, j'y pense jamais. Enfin bref, je vous montrerai peut-être une ou deux photos quand on aura fait le tri.

Ben c'est vachement bien, Berlin. Enfin, je parle surtout du côté Berlin-Est, parce qu'à l'Ouest, c'est... ben, l'Ouest. Vachement moins dépaysant, voire un peu oppressant dans le genre grandes avenues pleines de touristes et de magasins de grandes marques. Mais Berlin-Est... ouais, carrément chouette à vivre.

Faut savoir qu'avant cette semaine, je parlais pas une broque d'allemand, sortis des classiques Danke Scheun et Ich Liebe Dich (sic?). Mais comme je n'aime pas avoir l'air d'un anglais ou d'un américain (pour qui on dirait toujours qu'il est inconcevable que les gens ne parlent pas leur langue), j'ai joué le jeu de l'immersion totale, en m'appuyant sur les notions d'allemand de tite chérie et sur un peu d'anglais quand vraiment j'étais largué. A la fin de la semaine, je commençais à comprendre comment fonctionne l'allemand (en général, si on applique la phonétique allemande à la langue anglaise, on tombe pas loin des vrais mots) et à me sentir plus à l'aise. D'ailleurs, les gens commençaient à nous demander leur chemin, la preuve qu'on était intégrés. Pas la meilleure idée qu'ils aient eue, à mon avis, cela dit.

On avait aussi un guide, le cousin de tite chérie qui habite maintenant là-bas et avec qui on a passé nos soirées. Nous, on logeait du côté de Hackescher Markt, coin très sympa un tout petit peu au-dessus de l'Alexanderplatz. On a fait quelques visites de type "touriste", mais on s'est surtout pas mal promenés, et on a même tenté le coup d'aller voir une pièce en allemand, dans un des grands théâtres subventionnés de la ville. C'est bien parce qu'on n'a pas tout à fait compris la même pièce (Tosca!), du coup on en a un peu vu deux pour le prix d'une. Même pas d'ailleurs, parce que le théâtre subventionné de Berlin, il fait les places à 30 Euros maximum pour la première catégorie. Nous, on a payé 15. Pas cher, d'autant qu'ils sont une petite trentaine sur scène, avec plateau tournant, effets spéciaux, gens qui volent et tout le bordel. Si on pouvait rendre la culture un peu plus populaire en France, aussi, ce serait chouette.

D'ailleurs, parmi les trucs hallucinants là-bas, il y a quand même le coût de la vie. Du genre deux cocas + un bagel + une part de tarte pour 5 Euros. Et pas un restau à plus de 15 Euros par tête, alors qu'on a vraiment bien bouffé, bagel mis de côté (il y a de la cuisine très fine en allemagne, contrairement à ce que les préjugés peuvent nous laisser croire). Curieusement, le seul truc que j'ai trouvé de plus cher qu'en France... c'est les comics Panini. L'Ultimate Spider-Man (équivalent à celui qu'on a chez nous) est à 4 Euros 95, par exemple. Bien meilleure présence dans les kiosques, par contre, qui proposent même des TPBs, dans un format entre les Hors-Série et les 100%. Là aussi, genre 16 Euros les 100 pages, si mes souvenirs sont bons.

Un autre truc bluffant à Berlin, c'est tout le vert. Sans même parler du gigantesque Tiergarten, chaque rue, chaque quartier est blindé d'arbres. Il y a un milliard de vélos (faut dire que c'est quasiment tout plat), des transports en commun à ne plus savoir qu'en faire (et qui passent de façon très régulière, s'il y a un cliché un peu limite qui peut perdurer, c'est bien la ponctualité des transports allemands) et des trottoirs immenses. Des trottoirs où il y a vachement de place. La densité de population est quelque chose comme quatre fois moindre qu'à Paris, avec 4 millions d'habitants pour une ville qui fait bien quatre-cinq fois la taille de Paris intra-muros (3 millions d'habitants, ce me semble). Et puis alors, je sais pas ce qu'ils ont fait des vieux, mais on a vu quasiment que des jeunes. Les 20-40 ans ont l'air de constituer 90% de la population, si l'on en croit les gens qu'on a croisés. Bon, ensuite, on a dû croiser trois noirs en une semaine, Berlin reste quand même très blanc et blond, mais on peut pas avoir bon partout. Et puis, franchement, si vous y aller, choisissez Berlin-Est. L'Ouest est beaucoup moins trippant. Et puis vous attendez pas à avoir des points Wifi gratuits à tous les coins de rue comme ça commence à être le cas à Paris. Faudra aller au Cybercafé, dans la plupart des cas.

Alors après, tout comme on nous disait à New York que c'était pas vraiment les Etats-Unis, on nous a beaucoup dit que Berlin, c'était pas vraiment l'Allemagne. Mais dans le genre capitale, c'est vraiment sympa. Ca a beaucoup rappelé à tite chérie sa vie d'étudiante à Lille (où nous sommes passés ce week-end, d'ailleurs). En plus on a eu beau temps toute la semaine. Alors on était content. D'autant que de bonnes nouvelles m'attendaient à mon retour à la maison.

(Image Copyright Guide du Routard)

Commenter cet article

peter petrelli 13/05/2008 14:58

A quand la parution de ces TPB mais vendu en librairie pour des titres moins vendeur comme les séries DC?

Jiheffe 13/05/2008 00:44

Ah ben Powers 4, c'est la solution du Marketing viral de la dernière fois.J'espère que Panini rééditera les 3 premiers...Sinon, l'anglais et l'allemand, ça n'a quand même pas grand chose à voir. L'Allemand, c'est beaucoup plus logique, et donc beaucoup plus facile quand on apprend les règles. L'anglais, chaque phrase est pratiquement une exception ;-)

edouard.bracame 12/05/2008 21:00

Je m'excuse d'etre trivial et hors-sujet mais, dans la liste de tes trads, on voit apparaitre Powers 4. On peut en savoir plus, stp ? D'avance, merci.

scapoli 12/05/2008 18:44

Et quelles bonnes nouvelles? Côté théâtre, comics, autre?Au fait, je confirme les tarifs paniniens d'outre-Rhin (Monster à 32€ aussi disponibles en kiosques, en même temps en Allemagne kiosque et librairie sont plus souvent mêlés). À noter qu'en dehors de la popularité hors normes de la Green Lantern Family, là-bas aussi, DC est en train de se casser la gueule.

djsankukai 12/05/2008 13:34

Moi aussi, j'avais adoré Berlin quand j'y étais allé: en plus, je logeais à l'est et j'avais les restes du mur juste devant la fenêtrePar contre, c'est 8 fois Paris, berlin