Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ON EN EST LÀ :

Le Blog de Jérémy Manesse

Pages

Publié par Jérémy Manesse

Bon, vous vous souvenez peut-être que je suis parti en Espagne il y a pas longtemps. Je voulais vous raconter comment, parce qu'en ces temps de pouvoir d'achat en berne, de pétrole qui explose et autres joyeusetés, je me disais qu'un vol Paris / Alicante à un euro, ça pouvait intéresser des gens.

À priori, je suis plutôt du genre qui me méfie de tout ce qui est low-cost. Sur l'eee PC (que j'utilise ici fièrement dans l'avion pour jouer au flipper, c'est beau la technologie), c'est plus le côté tout petit tout mignon tout léger qui m'a attiré que le prix (bon, c'était un cadeau, c'est vrai que ça aide). Mais d'une manière générale, mon opinion, c'est qu'il faut pas s'attendre à ce que des ciseaux tiennent plus de deux minutes avant de péter quand on les a payés un euro. Pour ce qui est de l'avion, j'ai une petite tendance à imaginer le vol low-cost comme un parcours du combattant digne d'un voyage en fond de cale, avec crash presque assuré à l'atterrissage ou prise d'otage à l'arrivée. J'ai juste vachement de mal à imaginer comment ça peut être viable, un vol à un euro.

Bon, il se trouve que tite chérie, de son côté, est tout l'inverse de moi. Elle a longtemps vécu avec très peu d'argent, à compter les centimes comme nos camarades qu'en chient, et elle en a gardé un souci d'économie qui la poursuivra sans doute toute sa vie, même quand on décide parfois de se lâcher sur un week-end et qu'elle va faire dix-huit réservations à la SNCF sans les confirmer au cas où un billet moins cher apparaîtrait tout à coup (je vous donne d'ailleurs un truc : c'est souvent un bon plan de faire vos résas un peu après minuit... aucune idée du pourquoi mais voilà).

Enfin bref, malgré mes rechignements et parce que quand même, un vol à un euro faut au moins voir à quoi ça ressemble, tite chérie nous a pris cet aller-retour Ryan Air... qui finit par monter à 52 Euros pour deux quand même, une fois ajoutées toutes les taxes incompressibles. Ca reste méga-pas cher.

Bon, le départ se fait depuis le petit aéroport de Beauvais, à une heure de Paris en gros, ce qui donne lieu à la première grosse surprise : vu que c'est un aéroport où à peu près cinq avions décollent chaque jour (j'exagère à peine), l'ambiance est très décontractée. Les vigiles des porches de sécurité sourient (osez me dire que vous avez déjà vu ça où que ce soit ailleurs)... et l'équipage de l'avion semble particulièrement sympathique, ce qui me paraît louche : forcément, ils sont payés au lance-pierres, non ? Bon, on monte dans l'avion. Une demie-heure avant l'heure prévue de décollage, il se trouve que tout le monde est à bord... et l'avion décolle. On arrive donc avec une demie-heure d'avance sur l'horaire (à peu près la même chose au retour), un message un peu pompier nous signale d'ailleurs que Ryan Air est apparemment la ligne dont les avions arrivent le plus systématiquement à l'heure. Je sais pas si c'est vérifiable, mais voilà.

Donc un voyage assez surprenant, très agréable (bien plus que nos derniers vols Air France pour Berlin, par exemple), pour une bouchée de pain. Bon, c'est pas le top du top du confort, on s'en doutait, mais au moins les sièges ne sont pas numérotés : si on arrive assez tôt, on peut donc facilement "contrôler son environnement" (tite chérie a le don de se retrouver systématiquement juste devant la petite fille qui hurle et tape dans le siège). Je ne sais toujours pas comment ils s'en sortent avec ce genre de prix. Bon, ils passent le vol à essayer de vendre des trucs : de la bouffe, des parfums, des jeux à gratter... mais rien n'est obligatoire et je ne pense pas que ça suffise. Je sais pas, ça me dépasse. En tout cas, sur cette expérience, je ne peux que vous recommander de tenter le coup sans méfiance excessive : évidemment, ces tarifs ne sont disponibles que si vous vous y prenez très à l'avance (un genre de deux mois pour nous).

Tiens, dans la rubrique économies, je songe très sérieusement à me faire installer une pompe à chaleur à la place (ou en plus, faut voir) de ma chaudière au fioul. Le plus vite possible. Là, maintenant, ce serait bien. Non, parce que ça devient cinglé, là : mes mille litres sont passés de 600 Euros à 1000 Euros en un an, et ça va continuer à augmenter de plus en plus fort et de plus en plus vite. Avec l'histoire du crédit d'impôt (l'état rembourse jusqu'à fin 2009 la moitié du prix du machin), je pense que ça vaut vraiment le coup de le faire maintenant, plutôt que d'être obligé de le faire dans deux ans, quand il n'y aura plus d'incitation vu que tout le monde sera obligé de s'y mettre. Je vois d'ailleurs bien une petite crise de type "subprimes" sur les petits propriétaires dans pas longtemps : ceux qui en chient pour payer les traites de leur maison et sont au fioul n'auront pas les moyens de passer à l'énergie renouvelable... et seront donc obligés de rester au fioul ce qui leur coûtera de plus en plus cher. De jolies banqueroutes personnelles en perspective.

En attendant, j'essaie de voir le bon côté de cette flambée hallucinante du pétrole : là, il y a plus le choix, on va tous devoir devenir écolos. Bien fait. Mais pour revenir deux secondes sur ma future pompe à chaleur, j'ai contacté EDF qui propose un suivi avec un conseiller qui étudie les différents devis, qu'il commandite lui-même selon le "plan de bataille" qu'on décide avec lui... qui suit tout le truc, quoi. C'est pas trop cher (par rapport au prix du machin, j'entends), un peu moins de 300 Euros, ça me paraissait donc intéressant pour éviter de se faire entuber par une ou plusieurs sociétés privées (ou de devoir faire faire quarante-cinq devis pour faire jouer la concurrence). Ce qui est con, c'est que la nana que j'ai eu au téléphone il y a une semaine devait me rappeler le lendemain parce que j'avais plus de batterie, et j'attends toujours. Et bien sûr, le service client automatisé fait comme si j'avais déjà déposé une demande. Du coup, je me dis que ça démarre moyen, et même s'il est toujours possible que la dame me rappelle, j'essaie de me renseigner sur les sociétés dignes de confiance qui font ça, la vente et la pose de pompes à chaleur, tout ça. Donc si vous y connaissez quelque chose ou avez entendu des choses là-dessus, n'hésitez pas, réagissez !

Bon, et pour finir, et histoire de parler complètement d'autre chose... Qu'est-ce que ça peut être que ça ?








(Images Copyright Bibi / ???)

Commenter cet article

Caro 02/07/2008 16:49

Enchantée Philippe !J'étais allée en Suede avec Ryanair pour qq dizaines d'euros, par contre j'avais pas trouvé les vigiles de Beauvais si sympathiques... j'avais eu droit a une fouille assez poussée !Le petit nounours est très mimi, je pense aussi que ca doit avoir un rapport avec ta future pièce ....

djsankukai 02/07/2008 13:12

Perso, je suis même allé jusqu'à berlin avec ryanair et ça m'a couté 110 euros aller retout (bon, de montpellier, tu passes par francfort mais ça va)Je voyage pratiquement qu'avec ça: là, je pars à londres pour 60 euros aller/retourSinon, airfrance fait des promos (j'ai choppé un aller retour Lyon/rome à 80 euros net pour août)

Philippe 01/07/2008 19:51

Salut Jérémy !Pour la pompe à chaleur, c'est la meilleur solution ! Pour vous, le système AIR/AIR semblerait le plus judicieux. (Pas de gros travaux et assez économique à l'installation. Mais il y a différents types. Vas sur le site PROMOTELEC (info technique), tu y trouveras tout.Pour l'installation, un conseil, vas chez Castorama. Ils sont réellement les moins chers du marché. De plus, si tu prends chez eux, la matos t'es vendu 5%50 de TVA au lieu de 16%5 car la prestation d'installation, agrée casto est pris en compte (L'artisan ne te volera pas car Castorama ne peut se permettre de négliger son image. La garantie du matériel et identique. Ton donneur d'ordre, c'est casto, et les crédits d'impôts sont identiques (de 25% à 40 %).Philippe Le Gall(Pièce en préparation au Café de la Gare en 2009 "Ma pompe à chaleur s'appelle Mireille") 

Jérémy Manesse 02/07/2008 14:34


Déjà, merci à kolanmoulan et Philippe pour les tuyaux. Pour l'instant, je me suis dirigé vers EDF, qui va m'envoyer un type et me proposer de suivre avec moi le déroulement de mes recherches. Je me
méfie un peu qu'ils essaient de me vendre le truc qui consomme le plus d'électricité, mais je vais la jouer cartes sur table, et après l'avantage, c'est que c'est eux qui cherchent le meilleur
devis.

Pour l'instant, je pars plutôt sur une air / eau, vu que j'ai déjà toute l'installation de chauffage qui existe et que ça me coûtera du coup moins cher. Je pense aussi à garder la chaudière au
fioul comme appoint et pour l'eau sanitaire, parce que ça reste plus intéressant que l'électrique. Je crois.

Je vais avancer doucement, en tout cas. Apparemment, je suis pas tout seul sur le coup, il y avait pas de rendez-vous de possible avant le 21 juillet. En attendant, les gens, je vous présente
Philippe Le Gall, auteur de "Plan Social", qui reprendra au Café de la Gare (on espère) le 18 juillet. Philippe, les gens.


kolanmoulan 01/07/2008 16:34

N'hesite pas non plus a contacter l'ademe, qui te renverra surement vers l'espace info>energie (gratuit et independant) de ton coin, et egalement l'anah.

adinaieros 30/06/2008 19:28

Plein de choses à dire :1/ Le pinball de windows je kiffe. J'y ai passé des heures.2/ Merci pour le conseil de compagnie.3/ Les vigiles sympas : aux US. LA bas tout le monde est sympa, y compris la racaille gangsta rap qui vient spontanement dans le metro proposé un coup de main pour se reperer... :)4/Ah ah comment j'ai eu un scoop de blog avant l'heure !! je savais pour ta pompe a chaleur dès ce matin !!5/ Oh le joli petit nounours ! serait il sur l'affiche de A suivre dessinée par ..... oups ! I almost spoil his name ! ;)