Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ON EN EST LÀ :

Le Blog de Jérémy Manesse

Pages

Publié par Jérémy Manesse

Bon, j'ai vu un petit paquet de films cette dernière semaine. Je vais pas vous faire la critique complète de chaque film, parce qu'au bout du compte, c'est pas vraiment de cinéma que je veux parler, mais bon, faisons un bref récapitulatif :

Anchorman - La Légende de Ron Burgundy (HD DVD) : Plutôt rigolo dans l'ensemble, mais je crois que Will Ferrell ne me fait pas rire de façon aussi immédiate qu'il a apparemment l'air de s'y attendre... Ce qui est dommage dans un film où il a le rôle principal. Je me souviens que déjà dans Wedding Crashers, qui m'avait bien fait marrer, il arrivait un peu en guest-star surprise, et son numéro me laissait complètement froid. Ca m'a pas mal plombé, disons, le premier tiers du film.

300 (HD DVD) : Euh, vraiment, bof. Visuellement, c'est splendide, mais je crois que c'est un peu trop viril pour moi. Trop de couille tue la couille.

Les Simpson (Blu-Ray) : Très bonne surprise. Je n'en attendais pas grand-chose vu les échos que j'avais eus, mais je me suis vraiment marré et j'ai retrouvé ce qui me faisait suivre la série il y a une petite dizaine d'années, avant que je ne la perde complètement de vue... quand j'ai boycotté Canal Plus, je crois.

L'Incroyable Hulk (cinéma... oui, parce qu'avec les répets de A Suivre qui commencent, je vais sans doute être un peu plus souvent à Paris, et donc aller plus souvent au cinéma) : Bon, moi je fais partie de ceux qu'aimaient bien le premier et qui trouvaient la scène de barge de Nick Nolte en acteur shakespearien en roue libre complètement géniale. J'ai bien aimé celui-ci aussi, sans doute surtout pour tous les petits indices de mise en place de l'univers Marvel Movies. A des lieues en-dessous d'Iron Man, bien sûr, pour une raison simple : là où même les scènes d'exposition étaient fraîches et pétillantes chez Favreau, les dialogues "de transition" sont ici très très convenus et très très poussifs. Même quand c'est William Hurt et Tim Roth qui les balancent. Par contre, j'ai trouvé le couple Norton / Tyler vachement plus attachant que Bana / Connelly. Et puis j'attends la fameuse version de trois heures dite "Norton's cut", cela dit, ça reste un film sympa.

Bon, ce qui me laisse deux films à évoquer. On part complètement ailleurs. Bienvenue chez les extraterrestres :

"Sortie de biseau (live 134.50) en clot + rupture MM20 + volumes. Signal clair de retournement si clot sous 131.50 à TCT + cassure triple support RSI. Alors retour sur 122. Invalidé si la CIA nous sort des images de synthèse de missiles iraniens... Mais graphiquement cest baissier !"

"direction probable 112, pour comblement du gap des 106, avec target en exces 100 ,indic tjrs en baisse, le double top a fonctionné, ne se positionner que sur rebond et cassage oblik rsi "

"ACHETER SUR REPLI A 120 !"

"On a vraiment l'impression d'avoir été attiré dans un piège. PUT PUT PUT BRENT !"

"Komen on fait pour ht des barils ?"

"Plonge, raclure !"

Voilà. Comme vous le savez, je songe à faire l'acquisition d'une pompe à chaleur à mettre en relève de ma chaudière, vue l'explosion du prix du pétrole ces derniers mois (une entreprise ardue, d'ailleurs, il y a pas deux mecs qui me racontent la même chose sur la meilleure chaudière à installer chez moi). Il demeure que je garde ma chaudière au fioul, pour l'eau sanitaire et en appoint par périodes de grand froid (assez rares en Seine et Marne) et qu'elle est pas loin d'être vide. J'ai donc commencé à m'intéresser de plus près au cours du baril pour essayer d'avoir une idée plus précise d'à quel sauce on va être mangés et de quand j'ai intérêt à remplir ma cuve. Si j'avais écouté les infos et les journaux, qui ont multiplié ces derniers mois les dossiers "le baril à 200 dollars, c'est pour bientôt", et autres titres blockbusters du même genre, je me serais jeté sur le fioul à 1 Euro le litre (je rappelle que je le payais moins de 0,6 centimes le litre l'année dernière) par crainte du 2 Euro le litre. Heureusement qu'à chaque jour qui passe, je fais de moins en moins confiance à l'information grand public.

J'ai donc préféré, vers le milieu du mois de juillet, aller visiter les forums de Boursorama, voir ce que disent les gens censés s'y connaître. Et je suis tombé dans l'espèce de nid de fous dont je vous donne quelques exemples d'échanges un peu plus haut.

Le premier truc qui assied sur le cul, c'est le nombre de gens sur ces machins pour qui la baisse actuelle du pétrole est une mauvaise nouvelle. Les "ça sent mauvais" sont légion, et le "plonge, raclure" cité précédemment, qui m'a bien fait rire, sont hélas assez minoritaires. On a même pas mal (je n'invente rien) de "pas de panique, la guerre en Iran va faire repartir à la hausse", qui donnent de jolies petites envies de vomir sur les gens à l'autre bout de l'Internet. Et bien sûr, depuis quelques jours, on suit de près la guerre en Géorgie. On en est là, bordel.

J'ai rien contre les boursicoteurs. Je vois ça comme du casino en un peu moins risqué et un peu moins fun, mais je vois comment ça peut être divertissant. La grande majorité ne fait pas de mal. Mais les spéculateurs, les graves, ceux qui parient sur des trucs vitaux dont ils pensent que les gens vont manquer, sur les matières premières, et aggravent la conjoncture... ceux-là, je les vomis. Je les cogne virtuellement. Je les harangue depuis l'autre bout de la rue en traitant leurs mères et en leur jetant des oeufs. Et j'ai l'intime conviction que l'histoire se souviendra d'eux comme des nazis du 21ème siècle, qui ont tué plein de gens mais "qui ne savaient pas, et pis on était tellement exaltés... et pis on gagnait tellement plein de thunes". J'ai même pas le sentiment d'être extrême dans mes propos.

Ca devient vraiment grave. Même les plus grands partisans du capitalisme commencent à s'inquiéter. Bon, sur le pétrole, et comme la majorité des participants aux forums de Boursorama semblent en avoir conscience, il y a plein de raisons pour que ça se dégonfle. Les gens finissent par trouver d'autres solutions que le fioul, ou se privent, la consommation baisse, le pétrole baisse, les spéculateurs paniquent, le pétrole baisse encore plus. D'ailleurs, pour en revenir à la Géorgie, ça n'a pas du tout infléchi le mouvement baissier, ce qui prouve qu'en ce qui concerne le pétrole, les ravages de la spéculation ont, espérons-le, atteint leurs limites... du moins tant qu'il en reste (du pétrole). J'ai aussi lu l'analyse d'un gars donnant des infos plus ou moins officieuses que je trouve pour ma part absolument crédibles : le pétrole ne passera pas 170 dollars le baril avant encore un bon bout de temps, tout simplement parce que ce serait le seuil tacite au-delà duquel on s'apercevrait qu'en fait, la pile à hydrogène, ben elle marche plutôt bien. Et pour la vaseline, on fait comment ? Pas besoin ? Ah, d'accord.

Mais bon, pétrole mis à part... c'est quoi, ce monde de merde (et pardon pour le cliché) ? Dans le journal de la Bourse de LCI, la semaine dernière, je suis tombé sur une news qui m'a scié : le patron et fondateur d'une boîte s'est emplafonné avec sa voiture. Pronostic réservé, tout ça. Résultat : l'action de la boîte grimpe de 9%. Parce que ça ouvre des perspectives de rachat par un grand groupe. + 9%. Le jour même. Il y a des types dont le premier réflexe en entendant la nouvelle a été d'acheter des actions de la boite. Moi, ça me fout des sueurs froides.

Les deux films que j'ai vu récemment qui parlent de tout ça, dans deux genres tout à fait différents, c'est Syriana en HD-DVD et Wall-E au cinéma. Syriana est le genre de thriller économique dont on se concentre très fort pour essayer de tout piger et pouvoir faire le malin à la fin auprès de sa tite chérie, sans succès. Le fond du problème est limpide, cependant : pour certains, la course au pétrole vaut de tuer des gens, de maintenir un peuple à l'âge de pierre, de mettre des couteaux dans le dos à quiconque se penche pour donner la main à quelqu'un. Wall-E nous montre un futur très possible pour l'humanité, avec la virtuosité et le talent habituel des gars de Pixar, sur fond d'une histoire d'amour on ne peut plus réussie et touchante entre deux boîtes de conserve. J'ai lu que le film s'était fait taxer "d'anti-gros" par certains en Amérique... Forcément par des gens qui n'ont pas vu le film, ou ont fait un sévère régime du cerveau. Je l'ai déjà dit et je le redis : qu'est-ce que je suis content que nos enfants aient des trucs comme Wall-E ou Happy Feet à voir pour peut-être devenir moins cons que nous en grandissant.

En tout cas, et puisque apparemment, personne ne vous le dira aux informations, sachez que la plupart des boursicoteurs de Boursorama s'accordent à dire que la baisse du pétrole va se poursuivre. Les plus pessimistes (et je parle de gens normaux là, dont le pessimisme va dans le même sens que le nôtre) tablent sur 110$ à la fin du mois, certains visent un genre de 80$ d'ici fin septembre, et les plus optimistes parlent même de 60 (là, je pense qu'ils poussent un peu). S'approcher des 100$ semble en tout cas très probable, et ça assez vite, et beaucoup pensent qu'il n'y aura plus de bulle spéculative comme celle qu'on vient de voir pendant deux à quatre ans, durant lesquels le baril de pétrole resterait autour de 100-110. Je dis ça pour tous ceux qui se demandent si ils vont pouvoir remplir leur cuve à fioul un jour. Perso, je viserai sans doute fin du mois, mi-septembre...

(Image Copyright Warner Bros)

Commenter cet article

adinaieros 22/08/2008 01:35

On t'as déjà dit que t'as pas des gouts degueus en ciné ?WallE chef d'oeuvre, Happy Feet meilleur DA non Pixar, et Syriana malàlatête mais bien quand même.et 300 rigolo mais débile.

renaud 18/08/2008 12:28

comme je suis d'accord avec toi sur les spéculateurs, pour qui la vie humaine ne vaut rien si elle ne fait pas monter une action....Y mériteraient de faire un stage obligatoire au Darfour avec un panneau "je hais les black" autour du cou un peu comme dans die hard 3 !!La sensibilité d'un artiste n'est pas vraiment compatible avec la bourse, mais peut être en tirera tu une idée pour une de tes pièces !

JayWicky 16/08/2008 13:40

*Ron* Burgundy, pas "Al" Burgundy! (Je sais bien, ça rime avec Al Bundy)JW

Jérémy Manesse 16/08/2008 22:26


Ah oui, merde dis donc. Je corrige.

Le pire, c'est que c'est sûrement pour ça que j'ai mis "Al".


ludo 15/08/2008 12:27

t'as pas aimé 300 ? rhoooo l'autre hé !trop couillu pour toi la guerre pour un bout de terre ?La guerre en Iran ou Georgie c'est que ca ( et l'accés à l'energie qui va avec )Malheureusement, le monde ne change pas...

kimanh 13/08/2008 21:18

Happy Feet a un aspect intelligent ? :/Pour 300, avais-tu lu le comic de Frank Miller ?

Jérémy Manesse 15/08/2008 22:28


Happy Feet est mon dessin animé préféré de ces dernières années si on met de côté les Pixar (et je le place même au-dessus de certains d'entre eux).
Pour 300, non, j'avais pas lu. Miller me gonfle un peu beaucoup sur ses vieux jours, en fait. The Spirit me fait très peur.