Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ON EN EST LÀ :

Le Blog de Jérémy Manesse

Pages

Publié par Jérémy Manesse

Tenez, ben la voilà, la photo du Hulk de 2 mètres 30 en résine qui trônait devant le stand Panini à Angoulême. Celui qu'a l'air de dire "enlève-moi ce spot que j'ai dans la gueule ou je t'explose". Ca se voit pas, là, mais sur le papier blanc collé sur le téton, il y a écrit "ne pas toucher". Faut dire que la pose dynamique de la statue (elle est classe, quand même, non ?) la rendait un peu instable. D'ailleurs, il paraît que le dernier jour du festival, elle a failli tomber, ce qui a donné des sueurs froides à toute l'équipe, le machin fait quand même 200 kilos. J'imagine les gros titres le lendemain : "HULK ECRASE CLASSE DE SIXIEME !!!"
Dans les anecdotes amusantes, il paraît aussi qu'un type s'est pris le poing de Batman dans la tête parce qu'il regardait pas où il allait (oui, parce qu'on peut vraiment pas dire que la statue de Batman était dans le passage) et qu'il était super vexé. Ah, et il y a eu une tentative ratée de braquage de la bulle dans la nuit du vendredi au samedi. Eh, c'est que quelques cartons d'Absolute à 70 Euros le volume, ça peut chiffrer vite ! Quelle aventure, Angougou !

Enfin bref, plus j'y repense et plus je me dis que c'était bien sympa de repasser à Angoulême après quelques années d'abstinence... et j'espère pouvoir y être l'année prochaine. Si je viens, je pense proposer de m'occuper des tirages au sort pour les dédicaces. Je pense pas que j'aurai beaucoup de soucis pour m'imposer, parce que c'est clairement l'aspect le moins sympathique de l'expérience : les petits papiers que l'équipe met trois heures à plier, la cohue de jour de solde pour choper un maximum de papiers, avec les habituels tricheurs et connards qui se plaignent d'avoir gagné pour un auteur qui ne les intéresse pas... Pour l'année prochaine, donc, j'ai eu une idée : Prendre le temps, une demie-heure avant le tirage, de faire noter à tous les participants leur nom sur une liste numérotée correspondant à l'un des artistes, tranquillement. Faire le tirage au sort nous-mêmes, peut-être même en backstage. Annoncer les gagnants et bien noter leur nom pour qu'ils ne puissent pas participer aux tirages suivants (peut-être même les photographier, parce qu'il y en a qui sont foutus de revenir avec un autre nom). Comme ça, on évite la cohue, on n'a pas à faire trois milliards de petits papiers ou à attendre que ceux qui ont gagné finissent par s'exprimer... ça me paraît tout bénef. Ca demande juste un peu plus de temps de préparation.

Bon, je regardais un peu les news de la Comic-Con de New York... et ça m'a inspiré quelques réflexions quant aux différentes tendances pour l'année à venir. A ce stade, il n'est sans doute pas inutile de rappeler que mes opinions m'appartiennent et ne reflètent pas forcément celles de Panini. Parce que oui, bon, je vais sortir un tout petit peu de mon devoir de réserve, et ma réflexion principale, c'est que DC ne m'a pas l'air sortie de l'ornière, pour rester poli. Eaglesham et Pacheco qui passent chez Marvel, ça me paraît de bien sales coups, et je ne vois pas vraiment de "gros coup" dans l'autre sens qui permette d'avoir de grands espoirs pour l'année qui vient. Surtout, je n'ai pas l'impression (c'est une impression, pas un spoiler) que la sortie de "crise finale" résolve quoi que ce soit au problème d'inaccessibilité de l'univers DC. Et ça, c'est pas une bonne nouvelle.
Parce que rappelons-le : Pour ma part, je ne pense pas que les soucis d'implantation de l'univers DC en France soient un problème d'éditeur, de format de magazine, de périodicité ou autre. Ni même d'auteurs et d'artistes reconnaissables. Le vrai problème, d'après moi, c'est le faible ancrage de l'univers DC dans le lectorat français, dû à une parution bien plus intermittente que celle de l'univers Marvel. Ca, c'est une évidence. Le souci, c'est que les trois-quarts (en étant gentil) de ce que nous avons pu proposer ces dernières années ne s'adresse pas aux nouveaux lecteurs mais aux acharnés qui suivent l'univers DC depuis plus de vingt ans. Et par effet de "contagion", même les comics plus accessibles (j'entends par là des trucs comme JSA, qui font l'effort de contenir les informations permettant d'être à niveau) peuvent donner l'impression de ne faire référence qu'à des épisodes indisponibles.
Je m'explique : Si on prend un épisode d'Astro City, par exemple, on sait que l'univers est neuf et que les sagas se suffisent à elles-mêmes. On parle d'archétypes, Busiek crée tout un univers, mais on sait qu'on pourra tout suivre puisque l'univers n'existe pas depuis longtemps. Vous collez une série comme Astro City dans l'univers DC (et c'est un peu ce qu'est JSA, quelque part) et le lecteur lambda sera persuadé qu'on lui parle d'événements passés dont il n'a pas connaissance. Ce qui sera parfois vrai, mais qui n'a pas forcément à diminuer le plaisir de lecture.
Mais ces séries-là sont plombées par d'autres qui nécessitent effectivement d'aller faire des recherches sur Wikipedia, simplement pour comprendre ce qu'il se passe (et ça, ça vaut aussi pour les traducteurs).
Cette inaccessibilité n'est jamais plus pregnante que dans les crossovers DC, qui devraient s'adresser au plus grand nombre afin d'élargir le lectorat, et qui sont au lieu de ça complètement impénétrables, en tout cas si on n'a pas lu le premier Crisis qui date quand même d'il y a pfiou. Je glisse en passant sur le cas Amazons Attack, beaucoup plus accessible qu'un Infinite Crisis, mais qui est tout simplement l'un des machins les plus mauvais qu'il m'ait été donné de traduire ces dernières années (histoire, dialogues...). Un exemple : Superman (quand même le "surhomme", donc la quintessence de la domination mâle) qui réussit à convaincre une bande d'amazones assoifées de sang que c'est pas très gentil ce qu'elles font, cela en trois lignes d'un discours rappelant les pires minutes d'Independance Day ("Mais qu'est-ce qu'il vous arrive ?").
J'avais du mal à comprendre les plaintes de ceux qui réclamaient les tie-ins : D'après moi, c'était un truc à évacuer et à oublier le plus vite possible. Oui, publier les épisodes de Wonder Woman aurait sans doute rendu la chose vaguement plus claire. Mais à mon sens (et je ne parle ici qu'en qualité de lecteur, je n'ai eu aucun influx éditorial à ce sujet), ça n'aurait fait que prolonger l'agonie. On dira ce qu'on voudra des crossovers Marvel, mais Civil War, House of M, World War Hulk ou Secret Invasion peuvent se comprendre en ne lisant que la mini-série principale. Le paradoxe est que, sur le marché français, Marvel est suffisamment bien implantée pour qu'on puisse penser qu'elle s'en sortirait en se dispensant de cette règle, mais que DC ne pourra pas s's'imposer durablement si elle ne fait pas d'efforts dans ce sens.

Bon, après, je vois aussi des dangers chez Marvel, hein. Je ne sais pas combien de séries Avengers le marché peut supporter, je ne vois aucun intérêt aux séries "rétro" genre First Class ou le New Mutants à venir... mais la Maison des Idées gère beaucoup mieux l'équilibre entre accessibilité et continuité, je trouve. Tant que DC n'en prendra pas de la graine, je crains qu'on ne continue à en baver pour imposer l'univers.

Cela étant dit, Panini n'a pas l'air disposé à baisser les bras, loin de là. Ce serait juste cool qu'on soit un peu aidés... D'ici là, mon opinion (personnelle, encore une fois) est qu'il faudrait se concentrer sur des runs d'auteurs, en s'inspirant du plutôt bon succès de la ligne Vertigo, en assurant le minimum syndical côté continuité. Je suis persuadé qu'un Plastic Man de Kyle Baker, au hasard, a plus de chances de trouver un public qu'un 52 dont chaque page nous présente un nouveau personnage inconnu... ou même que certaines sagas Batman ou Superman qu'on a lues récemment en kiosque.

Voilà, donc là, c'était l'article du mois où mes visiteurs qui ne lisent pas de comics n'ont pas compris un mot sur deux.

(Image Copyright bibi)

Commenter cet article

Kal_El 20/02/2009 12:20

Au niveau des "events incompréhensibles mais utilisant des persos connus" je prense que trinity pourrait redresser la barre, en effet les persos sont très (trop ?) connus du grand public, et a un tiers de l'event il y a une sorte de R.A.Z "a la ultimate" de l'univers DC (malheureusement uniquement dans ce titre) ce qui permmettrait a de nouveaux lecteurs de découvrir l'inuvers...Encore faut il que celà soit publié en intégralité AVEC les backissue (qui contrairement a ceux de 52 ou de countdown font partie a 100% de l'intrigue) et sur une périodicité correcte...

Speedu 12/02/2009 22:04

Ce n'est pas bie nd'engueuler ceux qui voulaient les tie ins de Amazon Attack. A défaut de rendre le truc captivant, ça l'aurait rendu compréhensible.Surtout que Panini nous a servi des HS de 3 épisodes alors que ce format accueillait 5 à 6 épisodes pour le même prix. Il y avait donc la place pour caser les épisodes de WW. Ca aurait en plus donner un autre goût au lecteur que celui d'avoir payé 11 euros pour 6 épisodes à la qualité discutable. (oui, à défaut de qualité, ayons au moins la quantité)

yannzed 10/02/2009 20:43

Je vois que la "stabilité" est toujours aussi absente à Angoulême. Déjà la première (et seule fois) que je t'ai vu Jérémy, tu te débattais avec des étagères qui manquaient de te tomber dessus! (l'année du stand "couloir zig-zag").Réflexion intéressante sur DC. Les séries les plus accessibles sont très certainement les moins commerciales du lot, comme Shadowpact, Jonah Hex, Secret Six, Blue Beetle... qui n'intéressent visiblement pas plus que ça Panini. Les personnages majeurs et les events sont une priorité, mais ne sont pas vraiment accessibles (et parfois pas terribles). Situation bien délicate.Et hélas, la batfamily ne semble pas faire recette chez nous, alors que ces titres réussissent la plupart du temps à allier à la fois personnages connus & accessibilité. Reste plus qu'à prendre son mal en patience, et espérer un miracle, soit des éditeurs US, soit du lectorat français, soit un peu de folie "très accessible mais pas commercial a priori" de la part de Panini.

Mathieu Doublet 10/02/2009 17:25

Je suis d'accord que DC ne facilite pas les choses par leurs publications. Sorti des grandes séries qui ont leur propre crossover, il ne reste plus grand chose de simple à comprendre ou suffisamment de qualité pour que le lecteur VF accroche, ce qui est bien triste. Bon il reste les titres Batman affiliés qui ne sont pas mauvais mais si Barman peine déjà à survivre en mensuel ...Plastic Man par Baker ? J'ai beau être fan de l'auteur, je ne suis pas persuadé que ça marche beaucoup, tout simplement parce que c'est accès public jeunesse. J'aimerais aussi que certains titres Johnny DC comme Tiny Titans ou encore le Shazam de Kunkel soient publiés pour les petits (même si Tiny Titans demande une connaissance des personnages ... M'enfin y a plusieurs niveaux de lecture possibles.)Ensuite, pour rendre DC clair, il serait bon de reprendre ce que Semic a fait sur la fin à savroi un numéro de Special DC qui coincide avec un Semic Book à paraître et qui clarifie les tenants et les aboutissants de chaque personnage en publiant des épisodes charnières. Avoir aussi des éditos et des postfaces de qualité, claires et qui permettent de comprendre ce qui se fait, ça serait bien cool aussi. Si dans un 100%,  il y a quatre pages d'infos juste avant, ça peut permettre de comprendre. Final Crisis n'a effectivement pas apporté grand chose par rapport à Infinite Crisis et 52, pour le plus gros de l'univers DC. Restent les New Gods et oui, là, ça change mais sinon ...Bref, plus de HS expliquant l'univers serait certainement la solution à ce problème de non connaissance de l'univers.

The Lazy Duke 10/02/2009 11:46

Pourquoi avoir publié Amazons Attack alors?Les retours étaient mauvais et vous le publié quand même. Dans le situation où est DC ne vaut-il mieux pas ne proposer que le top.Par contre pour le problème d'accessibilité je ne vois pas quelle série en ce moment chez Panini est vraiment innaccessible? C'est plus une impression à mon avis.FC le sera peut être mais là c'est un peu le passage obligé (et puis l'ayant lu, si ce n'est pas commercial c'est quand même l'un des events les plus couillus de ces dernières années).En vous souhaitant le meilleur et vous félicitant pour Angoulëme.