Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ON EN EST LÀ :

Le Blog de Jérémy Manesse

Pages

Publié par Jérémy Manesse

avatar-wallpaperD'abord, je dois préciser que j'aime beaucoup ce que fait James Cameron. Comme tous les mecs qui cartonnent, il semble avoir généré une secte "d'antis" qui ne voient plus que des défauts dans ce qu'il fait, mais moi, j'adhère. J'adore la version longue d'Aliens, celle d'Abyss... J'ai trouvé en revanche que Terminator 2 avait pris un coup de vieux la dernière fois que je l'ai vu (le personnage d'Edward Furlong, surtout). Et je suis fan du Cameron scénariste autant que du Cameron réalisateur, vu que Strange Days fait partie de mes films archi-cultes.

Cela étant dit, je comptais voir Avatar, mais j'étais pas si pressé que ça. La bande-annonce ne m'avait pas spécialement transcendé, et je vais tellement peu au cinéma ces temps-ci que je pensais voir le film chez moi en blu-ray, et aller voir Max et les Maximonstres ou le Terry Gilliam au cinéma (que je n'ai pas encore vus, du coup).

Mais il se trouve que si j'ai eu cette réflexion, c'est parce que j'avais la curieuse certitude que les cinémas parisiens ne proposaient pas encore de vraie 3D. Oui, parce que, pour les novices, la 3D d'Avatar n'est pas la 3D des lunettes rouge-bleu de notre enfance. Les nouvelles lunettes 3D ressemblent un peu à des lunettes de soleil, et elles ont l'avantage de pouvoir se placer par dessus des lunettes de vue, un détail assez essentiel. Et puis bien sûr, l'effet est incomparable, comme je l'ai compris lundi quand nous sommes allés voir Avatar avec ma tite chérie.

La 3D est en train de se généraliser aux Etats-Unis. Un paquet de films proposent au moins une partie en 3D, les dessins animés l'utilisent à tout va... et il semble que Cameron attendait que la technologie soit au point pour revenir derrière la caméra. Et je pensais que comme pour tant de choses, on allait encore prendre quinze ans de retard en France, pour la simple et bête raison que les cinés UGC, pendant longtemps mon principal lieu de pélerinage cinématographique, ne proposaient aucune salle équipée 3D. Il s'avère qu'UGC s'est méchamment fait griller par Gaumont et MK2, qui ont senti que le vent soufflait dans ce sens-là. L'investissement est énorme, de ce que j'ai compris il faut 100 000 euros pour adapter une salle, mais j'ai idée que la sortie d'Avatar va rentabiliser l'investissement... et puis soyons clairs, les films de ce genre vont se multiplier. Les cinoches pourraient un peu plus communiquer dessus, par contre, il me semble.

Ma séance d'Avatar était donc ma première séance en 3D... et putain, quelle claque. Je suis persuadé qu'il y en aura pour dire que c'est moyen, que ça fait mal à la tête, que les lunettes sont trop sombres, que c'est gadget, vu l'époque blasée à laquelle on vit, mais vos gueules, vous avez tort. Qu'on aime ou pas le film (et j'ai aimé, au fait), c'est une expérience incroyable d'immersion qu'il faut vivre absolument. Par laquelle il faut se laisser émerveiller. Voir Avatar en 3D, et je pèse mes mots, c'est voir une nouvelle ère cinématographique s'ouvrir, comme lors du passage à la couleur, par exemple, ou lors de la sortie du premier Star Wars. Peu importe que le film soit bien ou pas, en fait. Dans cinq ans, cette technologie fera partie de notre quotidien et nos enfants auront l'impression qu'elle a toujours existé. Aujourd'hui, on peut encore se la prendre en pleine gueule, alors profitons-en.

(Ce qui me fait penser, digression totale, à ces images récentes du noir américain qui a passé plus de 30 ans en prison pour une erreur judiciaire, et à qui on passe sa mère au téléphone à sa sortie du tribunal. Le visage serein du type est alors parcouru de tout un tas d'émotions mélangées, l'explication étant que c'est la première fois de sa vie qu'il utilise un téléphone portable. J'ai trouvé cette image incroyable. Et avec tite chérie, on a un peu gardé le même genre d'expression tout au long d'Avatar.)

Pour entrer dans le détail : Oui, les lunettes assombrissent vachement. Mais la photo du film a été pensée en fonction, et c'est ce qui faisait sans doute que les bande-annonces avaient ce côté un peu trop coloré à mon goût. Sérieux, vu la somme d'informations qu'on se prend avec la 3D et le boulot demandé à l'oeil, il vaut mieux que la luminosité soit un peu atténuée, parce que c'est un coup à mourir de surcharge ophtalmique. Et oui, j'avais un peu mal au crâne en sortant de la salle, parce que 2 heures 40, quand même, et surtout parce que j'avais passé ces 2 heures 40 à essayer d'absorber le plus de détails possibles. Parce qu'à côté de ça, la réalisation de Cameron passe intelligemment de scènes d'action ou simplement actives (ou la caméra bouge, quoi) à des scènes beaucoup plus calmes, plus contemplatives, qui non seulement sont magnifiques, mais permettent à nos yeux de se reposer un peu. J'ai aussi adoré la nouvelle dimension que la 3D donne au sous-titrage, puisque le placement des sous-titres s'adapte tout le long du film pour respecter le relief. Les sous-titres ont un plan déterminé dans l'espace, quoi, ce qui les intègre parfaitement à l'univers 3D. C'est chouette, parce que c'était une des questions que je me posais en entrant dans la salle. Par contre, pour ceux qui ont effectivement besoin de lire les sous-titres, c'est encore ça de boulot en plus pour les yeux.

Et ce qui est formidable, je me répète, mais c'est ce sentiment d'immersion totale dans le film. Il est bien, le film. Le scénario est assez classique, c'est celui de Danse avec les Loups, en gros, mais en ce moment et surtout après l'échec pathétique de Copenhague, je suis archi-pour tous les films qui imposent clairement l'humanité comme le méchant de l'histoire. Cette vision des choses est de moins en moins caricaturale, et on est partis pour être collectivement, en tant qu'espèce, les grands criminels du 21ème siècle... alors c'est bien de l'affirmer, n'en déplaise aux hommes des cavernes du Tea Party.

Et ce message-là est d'autant plus puissant dans Avatar que la 3D nous immerge dans un monde qu'on accepte comme le nôtre. Le miracle de la 3D, c'est qu'il nous fait redécouvrir les plus vieux trucs du cinéma. Le moindre travelling devient un spectacle pour peu qu'il y ait une branche au premier plan qui menace de nous éborgner.

Si vous comptiez aller voir Avatar en 2D, franchement, ce serait dommage. La 3D va débarquer dans les home-cinemas en 2010, mais ça veut dire qu'il va encore falloir changer de télé, alors je sais pas combien de temps il va falloir pour que ce soit abordable. Ce "gadget" redonne un avantage énorme à la salle de cinéma en tant que lieu de divertissement, alors foncez. Nous, on est allés au MK2 Quai de Seine / Quai de Loire, qui a l'avantage de ne pas d'habitude être le lieu privilégié par les amateurs de blockbusters (pour l'instant). On l'aime bien, ce cinéma.

(Image Copyright Fox)

Commenter cet article

franck 24/03/2010 10:40


les gens ne sont jamais contents.  A eux de se bouger les fesses et de nous faire rêver à leur tour


Jeux de moto 31/01/2010 16:01


On m'a poussé à aller voir ce film et je dois avouer que maintenant j'en suis fan. Les détraqueurs peuvent en effet reprocher un scénario vu et revu ( notamment dans pochaontas ) et la morale
écolo. Mais on ne peut être que submerger devant ce décors paradisiaque. Une beauté telle qu'on en tomberait amoureux...


Mallrat 30/12/2009 00:30


Pour revenir sur les sectes d'antis, je crois surtout que les mecs qui cartonnent sont vus par plus de gens.. et ont donc beaucoup plus de retours.
C est un peu comme quand on s interroge sur le fait qu il y ai beaucoup de sujets sur "pour ou contre" Bendis, Millar, Johns .. que Van Lente.. ils font juste 10 fois plus de series qui se vendent
10 fois plus. Ca fait que plus de gens ont des choses à dire sur leur travail.
Je suis pas fan de Cameron depuis Aliens. Je trouve qu il s occupe trop de la "technique", quie ses films sont certes beaux, technologiquement à la pointe mais souvent un peu Cul-cul.
J irais voir quand même Avatar car l'aspect formel au minimum est interessant (et qu on sait jamais)..


sirjeje 29/12/2009 22:45


Sans vouloir casser votre trip, je m'attendais a mieux... Du film deja, mais surtout de la 3D...

C'est moins bien que la pub haribo juste avant. Et apres ca n'apporte rien au film! Ou si peu (les sous titres, lorsqu'il fait son journal de bord, et deux trois trucs du style)... Et c'est pas
agréable, ca fausse le plaisir de regarder toute l'image (enfin ca te force a regarder ce qu'on veut que tu regardes)

Bref pas fan du tout... Et le scenar, bah c'est juste mauvais avec une serie de clichés tous plus gros les uns que les autres...



 


Jérémy Manesse 29/12/2009 23:01

Tu casses rien du tout vu que t'as tort. Mwahaha !!

Adi 24/12/2009 12:49


Tsss tss tss ! Décidément. Homme de peu de foi !
Il est diffusé en VF certes mais également en VO :)

Ah là je sens le technophile en toi qui se demande s'il va pas y retourner ;) non ?